Signaler

Démission et arrêt de travail [Résolu]

Posez votre question Rondach 2Messages postés jeudi 16 mars 2017Date d'inscription 16 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 16 mars 2017 à 17:33 par Rondach
Bonjour,
Je suis en arrêt de travail depuis le 12 février 2017, ce pour une durée de 90 jours, dont 45 jours d'ITT. Pour un bras cassé.
Je ne souhaitais pas reprendre le travail chez cet employeur car les conditions de travail ne me convenait plus.
J'ai informé mon employeur par courrier remis en main propre le 28 février 2017 que je souhaitais que mon contrat se termine à l'issue de mon arrêt de travail, soit le 3 mai 2017.
Mon employeur a choisi d'appliquer strictement le préavis légal d'1 mois au lieu de me garder dans l'effectif de l'entreprise et mettre fin à mon contrat au 3 mai comme je l'ai demandé.

Je pense qu'il en a le droit.
Par contre, mon contrat se terminera au 28 mars 2017. Et je vais me retrouver sans employeur mais dans l'incapacité de retrouver un emploi car je suis médicalement obligé d'être arrêté jusqu'au 3 mai.

Vais-je continuer à toucher mes indemnités d'arrêt maladie ? Ou rien du tout ?
Car ayant démissionné, je ne peux même pas m'inscrire à Pôle Emploi et bénéficier d'allocations chômage.

Merci pour votre réponse.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

effectivement, vous avez fait un mauvais timing.

Vais-je continuer à toucher mes indemnités d'arrêt maladie ? Ou rien du tout ?

Vous aurez droit aux indemnités journalières de la sécurité sociale mais vous n'aurez plus le complément par l'employeur. Et vous ne serez plus couvert par la mutuelle de l'employeur.

Vous vous inscrirez à PE dès que votre arrêt maladie sera terminé, même si vous n'avez pas droit au chômage. En tout cas, pas immédiatement, vous pourrez y prétendre 4 mois après en prouvant que vous avez fait une recherche effective et importante d'un nouveau travail. Par contre, je ne sais pas à partir de quelle date, commencent ces 4 mois.
Rondach 2Messages postés jeudi 16 mars 2017Date d'inscription 16 mars 2017 Dernière intervention - 16 mars 2017 à 17:33
Oui, mauvais timing....
J'ai voulu être gentil et prévenir mon employeur un peu plus à l'avance que le mois de préavis légal. Et il en profite pour me mettre en difficulté.
C'est une bonne leçon.

Merci pour votre réponse. Je vais me rapprocher de la CPAM dès que j'aurai mon relevé salarial.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une