Signaler

Evénement imprévu avant la signature définitive d'une vente immo

Posez votre question Pescarus 1Messages postés dimanche 19 mars 2017Date d'inscription 19 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 mars 2017 à 10:33 par relou
Bonjour,
Nous avons signé un compromis de vente le 16 janvier.
Le 16 mars, notre syndic nous adresse un courrier recommandé pour une AG suite à la proposition d'un promoteur qui désire surélevé notre immeuble avec indemnisation substantielle et ravalement, création d'un ascenseur à sa charge.
La signature définitive est prévue pour début avril et le notaire se trouve confronté à une situation qu'il n'avait jamais eu, auparavant.
Sommes-nous en droit d'espérer une partie de cette indemnisation si la faisabilité de cette surélévation est validée puisque nous sommes encore propriétaires?
Que prévoit la loi dans ce cas rare, mais précis?
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour
vous n'aurez rien car la loi prévoit que c'est le propriétaire au moment des dépenses et des recettes qui en est redevable / bénéficiaire

Relisez votre compromis sur ce qui se passe en cas d'AG entre le compromis et la vente - il y a une clause sur le paiement des travaux exceptionnelles mais certainement pas sur une hypothétique offre d'achats des droits...


L'acheteur peut au vu du risque fort de se prendre deux ans de poussières, travaux etc. faire la gueule mais vous restez liés
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour
Si l'AG donne suite à la proposition du promoteur c'est le nouveau propriétaire qui bénéficiera d’éventuelles indemnités .
le syndic ne connait en effet que celui qui est propriétaire au moment de payer ou restituer de l'argent .
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une