Signaler

Vente immobilier après décès conjoint

Posez votre question michele1246 2Messages postés lundi 20 mars 2017Date d'inscription 20 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 mars 2017 à 11:55 par Poisson92100
Bonjour,

Mon conjoint est décédé il y a quelques semaines, nous n'étions pas marié et avions acheté une maison en indivision.
Je ne suis donc administrativement parlé pas dans la succession, mais juste pour la vente de la maison puis que la moitié me revient.
Je voulais donc savoir, si je peux prendre un notaire autre que celui de la succession de l'autre partie ? Et savoir quel frais puis-je avoir ?
Je vous remercie pour vos réponses.
Michèle
Utile
+0
plus moins
Bonjour
En l'absence de testament vous êtes donc propriétaire 50/50 avec les héritiers (enfants) de votre défunt

Vous pourrez prendre un notaire pour la vente...quand vous aurez un acheteur...
Vous avez pris contact avec les héritiers pour connaitre leurs intentions ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Oui, je suis en contact avec l'héritier, qui ne sera majeur que l'année prochaine, donc la maison ne sera pas en vente avant la fin de l'année 2017.
Moi je ne veux pas reprendre le notaire avec qui nous avons fait les papiers pour l'achat de la maison, qui est ausssi celui qui s'occupe de la succession. A quel moment puis-je prendre un autre notaire ?
Poisson92100 18332Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 septembre 2017 Dernière intervention - 20 mars 2017 à 11:55
"donc la maison ne sera pas en vente avant la fin de l'année 2017. "
Non il a un tuteur obligatoirement (ou est émancipé)


vous aurez besoin d'un notaire pour vendre..;avant il ne pourra rien pour vous
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une