Signaler

Indemnités de fin de mission intérim

Posez votre question damien0601 1Messages postés mardi 9 mai 2017Date d'inscription 9 mai 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 mai 2017 à 13:50 par maylin27
J'étais depuis peu intérimaire pour l'agence Adecco.
J'ai effectué des missions chez eux pour la même entreprise pendant 18 mois.

Mon contrat a prix fin le 28 04 2017, l'entreprise dans laquelle j'étais à ouvert un poste en CDI au quel j'ai postulé comme tout employé de la société.

Contrat dont j'ai appris et signé le 03 05 2017.

Adecco ne souhaite pas verser les IFM, alors que selon échange avec eux je pouvais y prétendre encore il y a peu. (latence entre intérim et cdi).

De plus Adecco ne ma jamais convoqué à la médecine du travail alors que je leur est bien stipuler à ce jour que la dernière était de 2012.

Je ne suis pas la seule personne dans ce cas de figure pour les IFM.


Cordialement,

Damien0601
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
pas d'IFM dans la mesure ou l'entreprise utilisatrice vous embauche en CDI après la mission d'intérim.

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je ne suis pas d'accord avec Maylin. TU peux demander tes IFM en faisant référence à l'article du L1251-32 du code du travail :
"Lorsque, à l'issue d'une mission, le salarié ne bénéficie pas immédiatement d'un contrat de travail à durée indéterminée avec l'entreprise utilisatrice, il a droit, à titre de complément de salaire, à une indemnité de fin de mission destinée à compenser la précarité de sa situation."

Ce qui signifie que tu as déjà signé le contrat à durée indéterminée ou que tu as signé une promesse d'embauche avant la fin du contrat d'intérim.
maylin27 20759Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 27 juillet 2017 Dernière intervention - 20 mai 2017 à 06:24
Bonjour Clément
immédiatement ne veut pas dire arreter le vendredi en CDD et commender le samedi en CDI !!!
Répondre
Vixcis 123Messages postés jeudi 27 avril 2017Date d'inscription 29 mai 2017 Dernière intervention - 20 mai 2017 à 11:55
Bonjour,

L'indemnité est due si l'entreprise envoie une promesse d'embauche en CDI au salarié avant le terme de sa mission mais qu'il ne l'accepte que plusieurs jours après cette date (Cass. soc. 5-10-2016 n° 15-28.672 FS-PB : RJS 12/16 n° 753).

Dans cette jurisprudence, le délai entre la fin de mission et la signature du CDI était de 9 jours.

A vous de vous de situer,

Bien cordialement,

Victor
Répondre
Clément- 20 mai 2017 à 13:08
Bonjour,

Pour moi, s'il a seulement vu le contrat et donc les spécificités de celui ci plusieurs jours après, il a le droit aux IFM étant donné qu'au moment de la fin de son interim, il n'a pas de contrat CDI. Et l'entreprise peut toujours changer d'avis quelques jours après... Il faut voir avec l'EU qui l'a embauché s'ils ont envoyé le contrat en RAR ou par mail après le fin de l'interim.
Après s'il a eu un mail ou lettre avec une promesse d'embauche, là bien sur il ne doit pas les toucher.

Clément
Répondre
maylin27 20759Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscription ContributeurStatut 27 juillet 2017 Dernière intervention - 20 mai 2017 à 13:50
bonjour,

la poursuite des relations par un CDI doit s'effectuer au plus tôt concomitamment (c'est à dire immédiatement) à la fin du CDD et au plus tard dans un délai raisonnable

Arrêt de la Chambre Sociale de la Cour de cassation du 8 décembre 2004
un délai compris entre 1 et 15 jours est considéré raisonnable par les prudh'ommes et les cours d'appel.

donc, si CDI après 15 jours précarité, avant 15 jours au regard des différentes jurisprudences.....pas de précarité
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une