Signaler

Cbp

Posez votre question yniasse 1Messages postés dimanche 14 mai 2017Date d'inscription 14 mai 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 mai 2017 à 09:13 par Fran
Bonjour,
Mon époux en arrêt de travail depuis 2 ans c'est vu refuser par le RSI les arrêts de travail de son neurologue ; une pension d'incapacité partielle au travail lui est donc fortement conseillé ....
En arrêt de travail, nos credits sont pris en charge par notre assurance CBP (garantie IT)
Ce changement de situation va-t-il provoquer l'arrêt de la prise en charge de nos prêts...
J'ai posé la question à un conseillé CBP, qui m'a juste dit que temps que j'adressais des arrêts de travail, la prise en charge continuée et deux jours après j'avais un courrier me demandant d'aller chez mon médecin traitant pour remplir une attestion de situation médicale; avec la petite case à remplir concernant la pension d'incapacité ....oui ou non.....!
J'aimerai bien en savoir un peu plus avant de prendre ma decision....
Cordialement
Yniasse
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

Quelle décision avez-vous à prendre ?

Si le RSI parle de pension, il doit s'agir d'une invalidité, pas d'une incapacité de travail et c'est leur médecin qui va prendre une décision médicale pour déterminer son invalidité.

C'est la même chose pour l'assurance, qui n'est pas CBP, c'est un courtier gestionnaire, pas un assureur.
En fonction des informations que le médecin traitant indiquera, il y a aura sans doute une expertise médicale qui permettra de savoir si l'indemnisation se poursuivra.

Il faut savoir si le contrat d'assurance couvre uniquement l'invalidité totale ou à la fois l'invalidité totale et partielle, ce qui est plus rare. La réponse se trouve dans la notice d'assurance.

Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une