Signaler

CAE-CUI 2017-2018 [Résolu]

Posez votre question Franber - Dernière réponse le 24 sept. 2017 à 16:58 par Laetii
Bonjour

Je voudrais savoir ce qu'il en est des CAE-CUI actuellement. Le projet du gouvernement de les supprimer est-il déja en place ? Ou est-il encore possible d'embaucher dans ce cadre avec l'aide de l'Etat ?
Merci
Utile
+1
plus moins
Mais où en sommes nous , de ces contrats qui dont ils disent maintenant vouloir en conserver un peu moins de la moitié ? Mais dans qu'el secteur d'activité ? Et qui ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour,

J'ai appris que depuis le 1er août 2017, certains contrats prévus en cui n'avaient pu être signés faute de financement. Je ne sais pas si toutes les régions sont concernées. Le mien se termine fin novembre, et j'aimerai aussi savoir si son renouvellement sera bloqué. Je suis en cui depuis 2015 dans les Pyrénées Atlantiques dans l'Education Nationale et éligible pendant 5 ans car travailleur handicapé. Si quelqu’un en sait plus qu'il n'hésite pas à nous répondre.

Cordialement.
Franber- 6 sept. 2017 à 20:21
Bonsoir et merci pour toutes ces réponses

Effectivement, le recrutement que nous avions prévu pour mi septembre 2017 est annulé faute de contrat aidé. Nous avons dû faire la demande vers Pole Emploi pour le savoir, heureusement, avant de conclure l'embauche.Dans cette assoc de solidarité internationale, nous avons la chance de conserver un renouvellement de CAE-CUI pour 2017/2018. Mais l'emploi supplémentaire envisagé ne peut se réaliser, ce qui nous met en difficulté par rapport aux projets engagés. Drôle de politique !!!

Sont conservés en priorité les contrats aidés dans la police et l'éducation alors qu'ils ne débouchent JAMAIS sur des emplois dans la fonction publique ! Quelle logique ?

Je suis particulièrement en colère vis à vis des emplois dans le monde associatif, mais il en est de même pour les collectivités territoriales, et en particulier pour les mairies et les écoles maternelles et primaires (pour les cantines, accueil scolaire et péri scolaire).
Bref, un scandale.
Encore merci pour vos réponses, et je vais clore la question prochainement
Répondre
eleme64- 6 sept. 2017 à 21:41
Bonjour Franber,

Pouvez-vous me dire si votre contrat aidé renouvelé avait été renouvelé avant ces annonces de cet été ? J'aurai peut-être un petit espoir pour mon renouvellement de fin novembre... Était ce une personne avec uns statut de travailleur handicapé et un premier renouvellement ? Merci si vous pouvez m'en dire plus. Cordialement.
Répondre
Laetii- 24 sept. 2017 à 16:58
Bonjour. Je reconnu comme travailleur handicapé dans une école primaire dans le Doubs . . J'ai droit encore à trois ans de renouvellement. Malheureusement semaine dernière lettre comme quoi pas de renouvellement pour moi même avec le statut de travailleur handicapé. J'espère que vous aurez plis de chance que moi.
Répondre
Franber- 7 sept. 2017 à 10:37
Bonjour
Le contrat était à renouveler au 5 septembre 17. C'était un premier renouvellement et ce n'est pas un travailleur handicapé.
Nous avons eu confirmation par téléphone de pole emploi fin aout que ce contrat pouvait être renouvelé. C'est nous qui avions contacté pole emploi. Je ne connais pas les critères qui ont été pris en compte pour cette décision, et nous n'avons pour l'instant aucune confirmation par écrit.
C'est aussi à ce moment là que nous avons appris que l'emploi que l'on prévoyait ne pourrait pas être aidé. Nous avons alors dû supprimer notre offre.

De toute façon, cela dépend de chaque région et des crédits disponobles.
Bonne chance pour vous
Répondre
eleme64- 7 sept. 2017 à 14:16
Bonjour Franber,

Merci pour vos précisions et vos encouragements. Cordialement.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une