Valeur locative brute multiplié par 3

Agatheuuuh - 10 sept. 2017 à 19:56 - Dernière réponse :  Agatheuuuh
- 27 nov. 2017 à 13:24
Bonjour,
Je suis propriétaire d'une petite maison a conflans santé honorine, la valeur locative de ma maison a triplé cette année (un apartement de 48m2 élevé sur une remise de 45M2) fesant grimper celle ci a 4500. Nous n'avons fait aucune modifiquations dans la maison nous ne comprenons donc pas cette hausse..
Je voudrais savoir si c'est normal.
Afficher la suite 

12 réponses

Répondre au sujet
anemonedemer 2316 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention - 10 sept. 2017 à 20:14
+5
Utile
2
Bonjour,
Dit comme çà effectivement c'est incompréhensible....
Par contre il peut y avoir une actualisation suite à des aménagements antérieurs.
Ou encore des aménagements dans l'environnement (voie d'accès, équipement collectif, suppression d'un Etablissement occasionnant des nuisances, etc)
Demandez la fiche de calcul de la valeur cadastrale à votre centre des impôts.

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/base-de-calcul
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Oui c'est deja prévu, je suis dans une allée empreintée uniquement par des pietons et les riverains, aucun aménagement récent, une demande a été deposée il y a plus de dix ans pour l'entretien de la voie mais rien n'as été fait.
Je vais me rendre a mon centre des impots quoi qu'il arrivé.
merci pour votre réponse rapide.
anemonedemer 2316 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention > Agatheuuuh - 10 sept. 2017 à 20:50
En effet, il y a forcément une explication. Imaginez une usine Seveso à proximité qui a été fermée ? ou un lycée ouvert à proximité ou .... Bref vous en saurez plus après votre visite. Tenez nous au courant !
Commenter la réponse de anemonedemer
flocroisic 16608 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention - 11 sept. 2017 à 04:57
+2
Utile
1
Bonjour

Ou tout simplement une évaluation non mise à jour auparavant.
Ou département test sur les recalculs de toutes les valeurs locatives.
J'y ai pensé aussi. J'ai vu qu'il y avait des experimentations en cours a ce niveau la. L'avenir me le dira. Merci pour votre réponse.
Commenter la réponse de flocroisic
Agatheuuuh - 13 sept. 2017 à 16:03
0
Utile
2
Il semblait qu'ils se soient trompé sur mes declaration qu'ils auraient modifié de leur propre chef.. Ils m'ont supprimé des impots locaux et ont modifié, presque doublé, mes superficies. Du coup ca a eu pour effet d'augmenter ma valeur locative. Mes impots locaux avaient deja pas mal augmenté (de 350/400 je suis passé a 500€) l'an dernier mais vu qu'ils m'avais supprimé des habitants du logement ca ne m'a pas frappée jusqu'a ce que je recoive une lettre il y a peu me disant que je devais 278€ pour une erreur de l'an dernier (fesant grimper la note a 778€ contre 350/400 l'année d'encore avant).
C'est ce qui m'a poussé a aller sur mes impots en ligne et la coup de massue je vois que les fonciers habituellement a 290€ sont passés a presque 1000€.
Bref la dame des impots doit me rappeller dans la semaine je l'ai appellé lundi matin. J'attend les nouvelles et je vous tiens au courrant.
Bonjour, je rencontre le même problème.
Nous avons contacté les impôts qui nous ont envoyé la fiche d'évaluation.
Visiblement rien n'a changé hormis cette valeur locative brute qui a triplé...
J'aimerai connaître la suite de votre mésaventure...
Agatheuuuh > AG - 27 nov. 2017 à 12:54
Les impôts doivent m'envoyer des papiers afin de tout recalculer chez moi mais j'attends encore...

Ils sont incapables de me dire qui quand et pourquoi ils ont modifiés les informations relatives à ma maison.

De plus cet été j'ai reçu un courrier un peu bizarre me demandant si j'avais fait des travaux chez moi etc... Pensant que c'était une erreur je n'ai pas donné suite car c'est mon voisin qui as fait des travaux (nous avons la même adresse).

Pour le moment j'ai du payer et je ne sais rien sur la raison de cette augmentation. Je vous tiendrais au courant quand j'en saurais plus.
Commenter la réponse de Agatheuuuh
Poisson92100 22197 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 février 2018 Dernière intervention - 27 nov. 2017 à 10:41
0
Utile
3
"un apartement de 48m2 élevé sur une remise de 45M2"
N'est pas devenu un duplex de 93m2 ?
Non pas de duplex, apparemment c'est par rapport à ma remise mais j'ai du mal à comprendre comment une remise de 30m2 pas isolée pas chauffée peut faire tripler mes impôts. Quand on fait le calcul ça voudrais dire que celle ci me coûte environ 5/600€ alors que mon apart de 48m2 habitable chauffé isolé ne me coûterai lui que 3/400€.
C'est suspect :/
Poisson92100 22197 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 février 2018 Dernière intervention > Agatheuuuh - 27 nov. 2017 à 13:16
Vousn 'avez pas compris ma remarque

Je subodore que( pour une raison inconnue) votre RDC remise n'est plus considérée comme sans valeur mais comme habitation
Agatheuuuh > Poisson92100 22197 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 février 2018 Dernière intervention - 27 nov. 2017 à 13:24
Si si j'ai bien compris mais ce n'est pas le cas, en gros les impôts me disent que c'est normal que ma remise me coûte si cher en impôts. Mais sur le papier ça reste une remise.. D'après eux c'est limite si il n'y a pas eu une erreur chez eux, et j'aurais dû payer aussi cher depuis longtemps. Mais ça reste illogique d'après moi de payer plus cher pour ma remise que pour mon appartement qui est plus grand..
De plus ils restent très flous sur la raison de ces modifications, lors de l'un de nos appels sur ma question la personne censé faire la lumière sur cette histoire à laissé sous entendre une dénonciation éventuelle (calomnieuse si c'est effectivement le cas) . Mais la pièce en question n'est pas aménagée et apparemment pas considérée comme pièce habitable.
Commenter la réponse de Poisson92100
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une