Signaler

Déclaration sur intérêts prêt immobilier

Posez votre question Did - Dernière réponse le 13 sept. 2017 à 14:57 par Did
Bonjour,

j'ai réalisé ma déclaration de mes impôts sur la base des conseilles avisé d’un agent du centre des impôts, malheureusement le conseillé m'a mal renseigné afin de lui éviter un calcul compliqué, perte total de 1500 € pour notre foyer.
J'ai fait une réclamation auprès du trésor public, la réponse est la suivante :
"Vous demandez que la période de 60 mois ouvrant droit à un crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt payés pour l'acquisition de votre résidence principale (CGI art 200 quaterdecies) débute à compter de mai 2010 et non pas au 1er janvier 2011, comme cela a été pratiqué.

Je vous informe que le code général des impôts dispose que les services fiscaux ne peuvent revenir plus de 3 années en arrière pour rectifier un avis d'imposition.

Quel recours est possible ?
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

"la parole de la personne était : "nul n'est censé ignoré la loi" c'est de votre faute il ne fallait pas nous faire confiance"

Mais bien sûr......... j'ai un sérieux doute sur le fait que cette réponse vous ait été formulée ainsi.

La prochaine fois faites vos démarches par écrit, vous aurez nécessairement une réponse écrite !

Cdt.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
aucun recours - prescrit

Mais je ne vois pas trop ou il y a préjudice que les 60 mois aient débutés en mai 2010 ou début 2011
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

ils ne sont pas allé jusqu'au 60 mois, ils se sont arrêté à 51 mois... de janvier 2011 à mai 2015.
En creusant un peu plus de mon côté, ils n'ont pas respecté le texte de loi en n'intégrant pas la majoration de 500€ / an par personne à charge.
Poisson92100 20602Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 13 novembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 14:07
"ils ne sont pas allé jusqu'au 60 mois, ils se sont arrêté à 51 mois... de janvier 2011 à mai 2015. "
Parce qu'ils ont vu que le prêt daté de mai 2011 ? vous avez eu un redressement pour les intérêts du 2e semestre 2015 ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Non je me suis aperçu en début d'année que je n'avais pas déclaré mes intérêts, je suis allé les voir et là ils m'ont dit que le calcul était commencé en janvier 2011 et non en mai 2010 comme cela aurait due être, pour moi étant allé au centre des impôts en janvier 2011, j'avais fait ce qu'ils m'ont conseillé ...quand je suis allé les voir en début d'année, la parole de la personne était : "nul n'est censé ignoré la loi" c'est de votre faute il ne fallait pas nous faire confiance...
Ils reconnaissent leurs erreurs, pas par écrit, mais ne veulent pas la corriger.
J'ai calculé avec leur règle, nous avons un manque à gagner de 2037€, viens s'ajouter à cela, une perte de salaire de 300€ pour ma femme et une voiture en panne, super !
Poisson92100 20602Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 13 novembre 2017 Dernière intervention - 13 sept. 2017 à 14:21
définitivement prescrit

Bêtement vos intérêt sur 5 mois en 2015 n'atteignaient pas le plafond max déjà ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Et pourtant c'est la réponse que l'on m'a donnée verbalement au centre des impôts.

Cdt.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour

ils n'ont pas respecté le texte de loi en n'intégrant pas la majoration de 500€ / an par personne à charge.

Le calcul a été fonction de ce que vous avez déclaré.
Les enfants ne servent que pour le plafond :
Soit le plafond n'était pas atteint soit vous n'avez pas déclaré vos enfants.
Vous réagissez que 7 ans après?

comme si j'avais déclaré normalement

Sauf que vous ne l'avez pas fait.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je n'ai pas déclaré normalement suite à un mauvais conseil du Trésor public, et mon enfant a bien été déclaré et le plafond n'a pas été atteint.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une