Signaler

Résiliation bail de 10 mois [Résolu]

Posez votre question ManonLdmy 2Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 sept. 2017 à 16:14 par djivi38
Bonjour,
Nous sommes 3 colocataires actuellement en location "saisonnière" sur 10 mois (de septembre à juin).
Cependant une de nos colocs décidé de partir mais nous ne pouvons pas assumer le prix du loyer à 2 donc nous aimerions résilier le contrat et trouver moins cher.
Dans le contrat de location il y une partie ou il est écrit "Le présent contrat ne pourra pas être rompu pendant la durée des 10 mois "
Sommes-nous donc obligé de rester dans l'appartement jusqu'à la fin du contrat ?
Merci de vos réponses/conseils
Bonne journée
Utile
+2
plus moins
bonjour,

"Sommes-nous donc obligé de rester dans l'appartement jusqu'à la fin du contrat ? "
NON et voici pourquoi :

Cette clause de non résiliation en cours de contrat n'est valable que pour une location saisonnière, MAIS un contrat de location saisonnière ne dépasse pas 90 jours consécutifs (quelquefois 120 en zone très touristique) ET ne se conclue JAMAIS pour une résidence principale.
C'est donc une clause abusive, réputée non écrite.

Votre bail se requalifie en bail d'habitation pour résidence principale régi par la loi du 6/7/1989 et en l'occurrence, vu sa durée c'est un bail pour étudiants : bail de 9 mois OU de 12 mois.
Votre bailleur a donc tout faux !

Et dans ce cadre, tout locataire a le droit de quitter la location à tout moment, sans se justifier, et en respectant le préavis adéquat et sous réserve de faire l'EDLS et de restituer les clés :
1 mois si location meublée, 3 mois si location "en vide" sauf cas de préavis réduit (zone tendue...)
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/323-preavis-de-location-resiliation-du-bail
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?numJO=0&dateJO=20130512&numTexte=4&pageDebut=07959&pageFin=07967


La lettre de congé peut être :
1- envoyée par R+AR (dont on garde copie & récépissés)
2- remise en main propre (prévoir 2 exemplaires)
3- ou remise par acte d'huissier (aux frais de l'expéditeur)

Le préavis démarre, de date à date :
1 - à la réception du R+AR
2 - le jour même de la signature du bailleur
3 - ou le jour du passage de l'huissier, même si bailleur absent.

Le locataire sortant reste redevable du loyer + charges jusqu'à la fin de son préavis, sauf si relocation en accord avec le bailleur avant la fin dudit préavis.


CDT.
ManonLdmy 2Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - 18 sept. 2017 à 16:06
Bonjour, merci de votre réponse qui est très bien expliquée et qui m'a permise de résoudre mon problème !
Cordialement
Répondre
djivi38 12060Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 septembre 2017 Dernière intervention - 18 sept. 2017 à 16:14
J'en suis ravie :-))
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bien exposé !
djivi38 12060Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 septembre 2017 Dernière intervention - 18 sept. 2017 à 14:24
merci !
J'essaye en effet d'écrire le + clairement possible (et le + complétement possible dans la mesure de mes possibilités) avec des phrases simples et un raisonnement "logique" agrémenté de liens)... C'est aussi un vrai plaisir pour moi de pouvoir un peu contribuer à aider ceux qui sont en demande d'aide.
;-))
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une