Signaler

Je subis de la manipulation. Je vis a l étranger.

Posez votre question maukamyrtille 1Messages postés jeudi 12 octobre 2017Date d'inscription 12 octobre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 12 oct. 2017 à 07:05 par Bradoup
Bonjour,
j AI ÉTÉ MARIÉ EN AVRIL 2000 SANS CONTRAT . MON EX MARI ET MOI AVONS FAIT TROIS PRÊTS EN 2003 POUR LA CONSTRUCTION D UNE MAISON. Pour l achat du terrain, mon père m avait fait un virement bancaire sur notre compte afin de pouvoir le payer mais pas stipulé sur l acte notarié. en 2005 mes parents décident de vendre les magasins dans lesquels j avais des parts( acquises avant notre mariage).J ai donc obtenus une certaine somme que j ai déposée sur le compte commun. Nous dépensons de l argent pour LA FAMILLE, adoption de nos deux trésors , LA MAISON ETC... nous entreprenons des demandes de papiers de résidents permanents pour le Québec . En 2009 , nous avons immigré Au Canada en tant que résident permanent reçus.Je fais deux voyages en éclaireur en avril et en fin mai 2009 pour ouvrir deux comptes au Canada .je procède a des dépôts, fais un transfert de fond depuis la banque française vers le compte canadien( ce compte est a mon nom seul, la banque ne voulant pas l ouvrir aux deux noms puisque Monsieur n est pas avec moi et que le justificatif des fonds est l acte notarié de la vente de mes parts et donation). je fais la demande d un prêt pour l achat d une maison neuve. Le 30 Juin nous immigrons au Québec et avons loué la maison de France. le 7 juillet nous avons rendez vous a la banque pour signer l accord du prêt pour l achat de la maison ( j avais demandé èa ce que le prêts soit aux deux noms et fournis a la banquière nos justificatifs de salaires . Lorsque nous arrivons, le prêt est a mon nom seul.Le 10 juillet, Nous allons chez le notaire pour signer l acte de vente, l acte est a mon nom seul.( tout comme la banque , le notaire stipule que l apport (30 000 euros) venaient de mes donations que le prêt est a mon nom seul donc ,que pour eux, la maison doit être a mon nom seul). Le 07 mars 2010 une dispute violente éclate devant nos deux enfants (il me saisit a la gorge en m annonçant qu il veut divorcer, il prend ses valises) Le 8 Mars 2010 monsieur est parti ,a quitté le domicile conjugal . C est son employeur ( qui est le mien aussi)qui m annonce que Monsieur a quitté son travail le soir même et est reparti en France avec sa mère venue en vacances trois semaines plus tôt !Pendant deux mois je n ai aucune nouvelle, je tente de l appeler chez sa mère.( on me raccroche au nez, les enfants et moi laissons des messages sans réponse)
Mi avril je pars sur la France avec les enfants pour savoir oèu on en est et parce que j apprends qu il ne reste plus que trois mois a vivre a mon père ( cancer de la plèvre). Je tente de prendre contact avec lui, je m aperçois qu il a vidé un des comptes communs restés ouverts en France....
Je retourne au Canada, en Novembre 2010 je reçois une demande de divorcé. En décembre je retourne en France et prends RDV avec un avocat qui me stipule qu il est préférable de divorcer depuis la France car notre mariage est sous la juridiction française que Monsieur est en France, que pour obtenir des pensions et faire la séparation de biens surtout celui de la France , il est préférable que je fasse appel au tribunal français Mais que c est moi qui doit être demandeur.
J accepte. Nous obtenons un divorce pour juin 2013 . ( pensions misérables , le juge n a pas tenu compte du coût de la vie au Canada( pourtant justificatifs apportés), de mes faibles revenus car seule avec deux enfants de quatre ans qui ne pourront être scolarisés qu a l age de six ans! J ai travaillé comme j ai pu!). Monsieur me doit toujours trois mois de pension,je suis obligé de réclamer l indexation annuelle qu il applique comme il a envi, il me fait payer les frais bancaires que je ne suis pas censés supporter !(il me donne 100 euros par enfant et j ai 11 euros de frais)j ai la charge de faire les avances des prêts et charges de la maison du Canada et il demande a ce que j ai la gestion de celle de France.
A cela s ajoute le départ du locataire de la maison de France ( qui nous laisse la maison dans un état lamentable )
Je me déplace sur la France pour faire les travaux pendant trois semaines et signer des mandats de vente dans deux agences différentes. qu il n aura pas signé lui même).
La maison ne se vend pas, il en veut trop cher, la communication est toujours quasi impossible, il m accorde des choses pour ne rien faire au final.( je suis seule a faire les avances des prêts des deux maisons ainsi que des impôts). Il refuse de m aider a payer et même a entretenir celle de France ,il habite a dix minutes
Après maintes relances souvent sans réponse on obtient une rencontre chez mon notaire avec mon avocat le sien et son notaire( je prends èa nouveau deux semaines de congés sans solde laisse les enfants et encore des frais de billets d avion) .Finalement èa ce rendez vous je fournis tous les justificatifs de mes avances , les soldes de mes comptes en France et au Canada a la date de séparation , je fais valoriser les deux maisons et pour celle du Canada par un expert pour être certaine que ce soit fait correctement. Nous leur fournissons tous les documents justificatifs. pour la part de monsieur , il n a pas de comptes et ne fournit RIEN.Il m accuse d avoir détourner de l argent...Nous dressons un procès. Depuis nous attendons le bon vouloir de Monsieur. nous avons enfin obtenu en mai ses conclusions sans aucun justificatif(le 18 mai pour l audience du 18 mai)( il m accuse de pleins de choses et réclame de l argent !) J ai décidé de louer èa nouveau la maison de France car il y a eu des dégâts d eau suite a une tempête en janvier et fermée elle s abime . De plus la banque ne nous a plus accordé de report de prêts , j ai les factures d eau et d électricité , le jardinier , le pisciniste et je consacre mes vacances a l entretenir !En fin Janvier Monsieur m a contacté car il recevait une mise en demeure pour payer les prêts( j ai du mettre mon compte en souffrance pour que la banque daigne intervenir auprès du coemprunteur ). on s est accordés oralement ce jour la pour la relouer cet été . Durant plus de trois mois, j ai demandé par texto , par courrier et par messages vocaux a ce qu il me rappelle pour régler la location sans réponse jusqu a fin mai ,un courrier de son avocat : il refuse la location.Comme il refuse de payer les impôts ,les prêts de me fournir les autorisations de sorties de territoire pour les enfants, de payer les pensions dues je l ai relancé . nous avons faits un courrier officiel en début juillet, indiquant que nous avions des locataires . J ai pris 5 semaines de congés pour pouvoir mettre des annonces afin de trouver des locataires de les rencontrer de préparer la maison. monsieur était au courant des démarches que j allais entreprendre, nous en avions discutés en fin janvier. Pendant plus de trois mois j ai demandé par tous les moyens qu il me contacte , c est èa la dernière minute qu il a refusé la location , il n a pris la peine de répondre au courrier officiel que le 30 août9 reçu mi septembre pour moi) en sachant très bien que j aurais pris l initiative de louer. . Je viens d apprendre que l avocat de monsieur a envoyé une mise en demeure aux locataires fraichement installés de quitter les lieux au plus vite.... Je n en peux plus! a distance , il n y a quasiment rien que je n aie pas entrepris pour sauver les meubles , je n ai plus d argent , je suis contrainte de vendre la maison du Canada.( en plus j ai des problèmes de santé)Y a t il vraiment une justice ! Comment puis je être défendue ?est ce que le canada peut m aider ? S il vous plait aidez moi .
Utile
+0
plus moins
bonjour,
j'ai lu tres attentivement votre situation qui parait complexe car beaucoup de facteurs sont imbriqués.
faites confiance à un cabinet d'avocats conseils vraiment efficace, scrupuleux, rapides pour vous aider a faire valoir ce que de droit.
pierre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une