Signaler

Prénom d'usage

Posez votre question user1 - Dernière réponse le 14 nov. 2017 à 11:40 par user1
Bonjour,
  • En vertu de l'article 57 du code civil


"Tout prénom inscrit dans l'acte de naissance peut être choisi comme prénom usuel."

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070721&idArticle=LEGIARTI000006420911&dateTexte=20171106
  • D'autre part la jurisprudence de la Cour de cassation (Première Chambre civile, arrêt du 4 avril 1991) énonce que « rien ne s’oppose à ce que soit utilisé, en tant que prénom usuel, l’un quelconque des prénoms figurant sur les registres de l’état civil » et qu'« un tel usage s’impose aux tiers comme aux autorités publiques ».
  • Enfin, selon une circulaire du ministère de l'Intérieur

Le demandeur peut choisir en vertu de l'article 57 du code civil, un prénom qui n'est pas mentionné en premier sur son acte de naissance

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2009/04/cir_3789.pdf

Or, lors de l'inscription à l'université (la case ne contient qu'un seul prénom à mettre c'est pour la carte étudiant et pour la liste des étudiants), alors même que j'ai rempli mon dossier d'inscription avec mon prénom d'usage, le monsieur qui prend le dossier d'inscription me l'a refusé, arguant à tort que "le premier prénom est de facto le prénom d'usage", et que si je voulais mettre en premier le prénom d'usage, je devais faire changer mon acte de naissance.

Or, en vu de ce corpus, on voit bien que cela est faux. Sinon, autre chose, au moment du refus, je n'avais pas sur moi ces trois textes juridiques. Du coup, que dois-je faire ?

Voir un expert ? Retenter ma chance ?

Bien à vous.
Utile
+0
plus moins
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une