Puis je loger mon fils à titre gracieux svp? [Résolu]

Carline29 2 Messages postés mercredi 29 novembre 2017Date d'inscription 29 novembre 2017 Dernière intervention - 29 nov. 2017 à 02:27 - Dernière réponse : Carline29 2 Messages postés mercredi 29 novembre 2017Date d'inscription 29 novembre 2017 Dernière intervention
- 29 nov. 2017 à 13:24
Bonjour,

Tout d'abord merci à vous de me lire,j'espère ne pas recevoir de jugement mais juste des conseils.

Voilà donc je suis locataire et RSA depuis mars dernier suite à une rupture pour violences conjugales et plus d'emploi depuis 2016.
Mon fils agé de 26 ans est lui même locataire et depuis septembre fin de droits d'indemnisations chômage donc il perçoit à ce jour entre RSA et APL environ 720€ avec un loyer à 510€.
Ayant un T3 je voulais savoir si j'ai le droit de l'accueillir à titre gratuit,en le signalant chacun de notre côté à tous les organismes (Caf,Impots,Pole emploi,sécu etc ....),ceci le temps qu'il retrouve un emploi,là il a fait un dossier de demande de logement social.

Si ceci est possible allons nous lui comme moi continuer à percevoir chacun notre RSA(environ 473€) et moi mes 250€ d'APL?

Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 
2Messages postés mercredi 29 novembre 2017Date d'inscription 29 novembre 2017 Dernière intervention

2 réponses

Répondre au sujet
doris33 39555 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 29 nov. 2017 à 07:59
+1
Utile
Bonjour,

vos RSA respectifs ne seront pas impactés mais il est possible que l'apl soit revue à la baisse.
Commenter la réponse de doris33
Carline29 2 Messages postés mercredi 29 novembre 2017Date d'inscription 29 novembre 2017 Dernière intervention - 29 nov. 2017 à 13:24
0
Utile
Bonjour Doris,

Un grand merci pour votre réponse rapide...

Je vous souhaite un très bon après midi

Cordialement
Commenter la réponse de Carline29
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une