Taxe audiovisuel

Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 09:53 - Dernière réponse : Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention
- 13 janv. 2018 à 15:52
Bonjour,
Déja en 2017, malgré un revenu non imposable de moins de 10.000€/an, pour mon fils (17 ans) et moi. Je nous voyais curieusement éligible, à la taxe d'habitation et audiovisuel. Apres visite dans les locaux, ou on m’expliqua d'effectivement les revenus de moins de 14.000€ n'étaient pas concernés. On nous dispensa, de nous acquitter des sommes réclamées. Cette année le même cas de figure se reproduit et pourtant les sommes n'ont pas changées. Cette fois ont nous dispensent de la première part, mais on exige de nous la partie audiovisuel. Mieux, on ne tiens pas compte du temps de traitement de notre réclamation écrite. Et nous impute de 10% de majoration, la somme réclamée peut paraître ridicule, mais nous impacte à près de 16% de nos revenus brut. J'ai saisi le médiateur, mais celui-ci semble être frappé de mutisme. Contre coup probable des fêtes de fin d'année, je vous pris de croire que les nôtres avec notre budget ne risque pas de générer des maux de tètes, ni d'indigestions.
Que devons nous faire, il y a t il un recours ou est-ce nous qui nous plantons.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
flocroisic 16423 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 11:04
+1
Utile
4
Bonjour

visiblement la 1ere année, vous avez bénéficié d'une remise gracieuse et non d'une exonération.
pour bénéficier de l'exonération, vous devez répondre aux conditions de revenu ET être soit âgé de plus de 60 ans soit être invalide soit etre veuve.
Le gracieux est exceptionnel et n'est pas un acquis

Est ce le cas ?
Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 11:24
Notre situation est la suivante, suis depuis 2006 en invalidité deuxième catégorie, avec un revenu net mensuel de 953€. Mon fils et moi vivons ensemble depuis Mai 2014, sans pension alimentaire.
Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 12:16
C souvent le moment ou on me lâche, Puis d'ailleurs pourquoi parle t-on de seuil dans tous les forum et même vidéo aux alentours de 10.000€ / an pour une personne. Sous lequel l'imposition deviens caduc ??
Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 15:00
Merci, pour le lien vidéo, à en croire l'intervenant le plafond fonctionnerait suivant l'age. Reste à savoir quel est le taux d'invalidité nécessaire pour remplir les critères, 1, 2 ou 3......
Lepompon 5 Messages postés samedi 13 janvier 2018Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 15:52
Ok, merci au moins C clair et non par brides ou par éléments contradictoires
Commenter la réponse de flocroisic
flocroisic 16423 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 13 janv. 2018 à 12:40
0
Utile
Comme déjà dit précédemment, il y a plusieurs conditions :
1/ le revenu fiscal de référence
2/ la qualité de la personne : age veuvage invalidité

si les conditions 1 et 2 ne sont pas remplies, il n'y a pas d'exonération.
tel est le cas des étudiants par exemple, qui en sont redevables , car la condition 2 n'est pas rempli ( ont moins de 60 ans).

c'est comme si on compare avec la vitesse limite :
- on doit la respecter
- on doit avoir le permis

il convient de prendre tous les criteres :
et tout ça est dit sur les liens suivants :

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/7057-exoneration-de-taxe-d-habitation-2018-plafond-de-revenus

extrait :
Certains catégories contribuables bénéficient d'une exonération totale de taxe d'habitation 2018 quand ils se trouvent dans certaines situations (voir les conditions d'exonération de taxe d'habitation) et que le revenu fiscal de référence (RFR) du foyer ne dépasse pas certains plafonds.


https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/exonerations-et-degrevements
Commenter la réponse de flocroisic
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une