Prix d'une estimation par agence immobiliere

mayoun - 17 juin 2008 à 19:26 - Dernière réponse :  mayoun
- 4 sept. 2008 à 18:43
Bonjour,
j'ai fait estimer ma maison par une agence immobilière, suite au décès de mon mari etce à la demande de mon notaire, sans intention de vendre ; L'agence m'en demande 180 euros alors qu'elle a mis plus de 10 jours à la réaliser.Est-ce légal ? Une autre agence a fait l'estimation écrite gratuitementen en 2 jours et m'annonce un prix de vente légèrement plus élevé
Suis-je tenue d'aller retirer l'estimation faite par la première agence et de la règler ? Merci !
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Bonjour

S agit il d une estimation ou expertise?
Qua demander le notaire?
A priori les estimations sont gratuites, et destinée a indiquer au vendeur l opportunité de vendre.

N 'aller pas cherche l expertise payante, et , si vous recevez un appel telephonique repondez que vous ne souhaitez plus vendre et n avez pas besoin de leur estimation

N eleur ecrivez pas
Commenter la réponse de cyprus
0
Utile
1
ne pas confondre estimation, avis de valeur et expertise
les méthodes sont complètements différentes, seul l'Expert est qualifié pour l'évaluation vénale ( valeur réel du bien)
pour info : l'agent immobilier emploie la méthode du pifométre §§§
Le Notaire fait une "Fausse" Expertise car il ne s'engage pas du fait que la méthode d'évaluation n'est pas respecté en général
L'expert à le devoir de respecté son engagement car il à une obligation de résultat par rapport à ses moyens
Merci de ces précisions ; très déprimée et sans courage pour me battre , j'ia finalement réglé l' agence ! je serai plus au fait maintenant ;
merci encore.
Commenter la réponse de nicolas
annga 533 Messages postés mercredi 16 avril 2008Date d'inscription 23 mars 2015 Dernière intervention - 17 juin 2008 à 23:10
-1
Utile
avez vous demander avant l'estimation si elle serait payante??
Commenter la réponse de annga
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une