Déduction achat ordi étudiant

knarf31 2 Messages postés lundi 13 avril 2009Date d'inscription 13 avril 2009 Dernière intervention - 13 avril 2009 à 12:48 - Dernière réponse : knarf31 2 Messages postés lundi 13 avril 2009Date d'inscription 13 avril 2009 Dernière intervention
- 13 avril 2009 à 21:24
Bonjour,

J'ai cru comprendre qu'il était possible de déduire l'achat (ou une partie ?) d'un micro-ordinateur de ses revenus :
en effet, j'ai dû acheter à chacun de mes enfants étudiants un ordinateur.
Peut-on considérer cet achat comme nécessaire à leur activité "professionnelle" d'étudiant ?
Mes enfants -donc étudiants- sont rattachés à mon foyer fiscal.
Que puis-je déduire des revenus du foyer fiscal ?
J'ai cherché sur impots.gouv, mais sans succès (mais pas simple de s'y retrouver non plus...).
Merci pour votre aide et conseils judicieux.
Cordialement
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
flocroisic 16224 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 14 décembre 2017 Dernière intervention - 13 avril 2009 à 13:54
+1
Utile
1
étudiant n'est pas une activité professionnelle, ils ne peuvent donc pas déduire de frais réels professionnels.
Qui plus est un ordinateur n'est déductible en frais réels que pour sa partie activité professionnelle pour une annuité d'amortissement linéaire ( 1/3 )et pour sa seule partie d'utilisation professionnelle à la seule condition d'etre nécessité par l'activité professionnelle sans en avoir acces au bureau


extrait du site des impots :

Le régime des frais réels, prévu aux trois derniers alinéas du 3° de l'article 83 du CGI, permet aux salariés de faire état de leurs frais professionnels pour leur montant justifié lorsqu'ils estiment que la déduction forfaitaire de 10 %, est insuffisante pour couvrir l'ensemble de leurs dépenses professionnelles.


Cas particulier du matériel informatique :

Dès lors qu'ils justifient que le matériel informatique dont ils ont fait personnellement l'acquisition est effectivement utilisé dans le cadre et pour les besoins de leur activité professionnelle et, par exemple dans le cas d'enseignants, qu'ils n'ont pas la possibilité d'utiliser l'équipement de leur établissement, les salariés peuvent faire état au titre des frais réels de la dépréciation de ce matériel. Bien entendu, cette dépréciation, dont il peut être tenu compte par voie d'amortissement selon le mode linéaire sur une durée de trois ans, ne doit être déduite qu'à proportion de l'utilisation professionnelle du bien considéré.

En ce qui concerne les logiciels, dont il sera admis que le coût d'acquisition puisse être déduit au titre de l'année du paiement, il convient de distinguer selon leur nature : si la déduction du coût des logiciels à caractère spécifiquement professionnel peut être totale, en revanche il convient de limiter celle des logiciels susceptibles d'une utilisation mixte à la part de leur utilisation professionnelle et d'exclure toute déduction au titre des logiciels de loisirs.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
knarf31 2 Messages postés lundi 13 avril 2009Date d'inscription 13 avril 2009 Dernière intervention - 13 avril 2009 à 21:24
Bonsoir,

Merci beaucoup pour ces précisions... même si ça ne m'arrange pas trop ;o(
flocroisic, as-tu la page correspondante que je puisse consulter directement ?

Merci pour ton aide.
A+
knarf
Commenter la réponse de flocroisic
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une