Licenciement pendant arret maladie [Résolu]

kikuyu - 12 oct. 2011 à 22:39 - Dernière réponse : caroledu92 9238 Messages postés vendredi 28 janvier 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 13 oct. 2011 à 10:23
Bonjour,
Pendant mon arret maladie, mon employeur m'a convoqué une première fois en vu d'un licenciement pour faute grave. Je n'ai pas pu y assister car je suis très malade (je lui ai envoyé un certificat médical ainsi qu'une lettre explicative par recommandé). il me reconvoque une semaine plus tard, mais je ne pourrai toujours pas me présenter.
Je suis encore en arret pour 1mois (ça faisait déjà 3 semaines que j'étais arreté).
Mon patron a-t-il le droit de m'envoyer une lettre de licenciement sans me convoquer ou devrais-je absolument me présenter à la deuxieme convocation d'entretien?

Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
caroledu92 9238 Messages postés vendredi 28 janvier 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 12 oct. 2011 à 22:54
0
Utile
1
Bonsoir

Vous convoque t-il pendant vos heures de sorties autorisées (s'il y en a) ?
Merci de m avoir repondu si vite, en effet il me convoque a 12 h00
Commenter la réponse de caroledu92
caroledu92 9238 Messages postés vendredi 28 janvier 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 12 oct. 2011 à 23:25
0
Utile
1
Donc si c'est pendant vos heures de sortie autorisées, vous êtes supposé pouvoir y aller.

Si vous n'allez pas à l'entretien, il peut quand même vous licencier.

Mais vous n'aurez pas pu vous défendre. Vous pourrez toujours contester à posteriori bien sûr.
Merci pour ces informations
A bientot
Commenter la réponse de caroledu92
caroledu92 9238 Messages postés vendredi 28 janvier 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 13 oct. 2011 à 10:23
0
Utile
tenez nous au courant
Commenter la réponse de caroledu92
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une