Retard vol aérien [Résolu]

rocnégrin - 28 sept. 2016 à 20:21 - Dernière réponse : djivi38 14241 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 28 sept. 2016 à 20:31
Bonsoir,
Pour un retard de vol de 4 heures on peut prétendre à une indemnisation de 600€. A quel montant peut-on prétendre pour un retard de 24 heures ?
Merci d'avance
Bruno MALIVEL
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
djivi38 14241 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par djivi38 le 28/09/2016 à 20:37
0
Utile
Bonjour,

1° En cas de retard important au départ d'un vol, la compagnie doit fournir une assistance aux passagers en attente dans l'aéroport (hôtel, repas...).

Cette obligation d'assistance est due lorsque votre avion subit un retard d'au moins :
- 2 heures dans le cas de vols jusqu'à 1500 km ;
- 3 heures dans le cas de vols au sein de l'Union européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols ;
- 4 heures dans le cas de vols de plus de 3500 km.

En cas de retard de vol de plus de 5h, vous pouvez demander le remboursement de votre billet d'avion si vous renoncez à votre voyage.

2° En cas de retard de 3h ou plus de votre avion à votre arrivée, vous pouvez prétendre à la même indemnisation que celle prévue pour le refus d'embarquement (voir plus haut). Sauf si votre transporteur démontre que ce retard est dû à des circonstances extraordinaires...
Pour déterminer l'heure d'arrivée effective de votre vol lorsque vous calculez le nombre d'heures de retard, vous devez prendre en compte l'heure à laquelle votre avion a ouvert ses portes, et non pas l'heure à laquelle l'avion s'est posé sur la piste d'atterrissage (arrêt de la CJUE du 4 septembre 2014).

Voir la suite ici :
http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/557-annulation-et-retard-de-vol-indemnites-et-reclamation

CDT.
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une