Controle salivaire abusif ?

Marie - 18 mars 2017 à 14:44 - Dernière réponse :  christine
- 19 mars 2017 à 16:49
Bonjour,

Ce matin je conduisais pour me rendre a mon travail. je porte des dreadlocks depuis 6 ans, un piercing et je roule dans une vieille voiture parfaitement en regle, controle technique valable, assuree et je possede le permis de conduire depuis 5 ans.
ce matin, deux motos de gendarmerie m'ont encadree pour m'emmenner dans un coin loin des regards. premierement, il m'ont demandé pourquoi je n'avais pas de A a larriere du vehicule. J'ai le permis depuis 5 ans !! j'ai reussi a echapper de cette amende en leur expliquant que le permis probatoire dure 3ans.
puis ils m'ont demandé si je consommait des stupefiants. je ne fume plus de cannabis depuis 3ans et suis en phase d'arret de la cigarette. je suis sure d'etre negative a 300% et je leur dit. Ce a quoi ils me repondent que "de toute facon avec les drogués c'est toujours pareil ils nous racontent tous les memes histoires donc on va controler" remarque tres deplacée de la part de l'agent !!! il fait le controle et attend 20min avant de se rendre compte qu'il est bien negatif. (en retard au boulot du coup)
Bien que je n'ai rien a me reprocher, j'ai le sentiment que le deli de sale gueule est encore bien present. Avaient ils le droit de me poursuivre et me controler de la sorte avec aussi peu de consideration a mon egart alors que je n'avais commis aucune effraction et que mon vehicule est parfaitement en regle ?
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
doris33 39555 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 18 mars 2017 à 14:47
0
Utile
2
Bonjour,

ils avaient parfaitement le droit de vous contrôler, ce qui est condamnable est la réflexion "de toute facon avec les drogués c'est toujours pareil ils nous racontent tous les memes histoires donc on va controler" ".

Et effectivement, le délit de sale gueule existe, hélas.
bonjour,
oui c'est déplorable mais cela concerne une faible minorité ; en règle générale, nous sommes satisfaits d'être protégés par des hommes qui depuis les premiers attentats sont privés de repos, de week ends, de vacances et font des heures sans compter.
Certes, ils ont choisi ce métier pour la plupart par vocation.
Evitons toutefois de faire d'une exception une généralité.
Si vous vous sentez lésée, allez déposer plainte.
cdl
DorisOups 18657 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention > TYSON - 18 mars 2017 à 15:26
+100
Commenter la réponse de doris33
christine - 19 mars 2017 à 16:49
0
Utile
Bonjour,
Prenez vous pas la tête avec ça, vous devriez être content de leur avoir prouvé que leur raisonnement était nul..
Commenter la réponse de christine
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une