Signaler

Plaque induction abîmée locataire [Résolu]

Posez votre question miro - Dernière réponse le 12 juin 2017 à 20:53 par Marina
Bonjour,
J'ai loue une maison où il y a une cuisine équipée. Ma fille a abîmé un bord de la plaque à induction (très léger).
Cela n'empêche pas le fonctionnement et cela fait 3 ans que c'est comme ça! Je dois déménager et je sais que ma propriétaire peu me pénaliser la dessus. La question que je me pose c'est de combien sachant que c'est simplement abîmé?
Une remplacement à neuf serai exagéré car elle fonctionne parfaitement bien et surtout il est sensé y avoir un joint en dessous qui n'y est pas.
savez vous comment son calculé ces dommage?
Merci d'avance,
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Certes mais on vous a fournit une plaque non abimée...
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
oui justement, d'où ma question:
qu'elle est la retenue applicable sachant que le matériel fonctionne?
y a t il un calcul qui peut être fait par le propriétaire pour faire une retenue dû a cette dégradation?
Merci d'avance,
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Cela se plaide....suivant l'age de la plaque (c'est combien ?)

au tribunal il peut défendre que vous devez le prix du neuf...et vous invoquer l'âge de la plaque avec des documents comme celui ci

http://www.habitationmoderne.org/medias/fichiers/grille_de_vetuste.pdf
(plaque cuisson 17 ans)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
cela fait 3 ans que c'est comme ça
Une remplacement à neuf serai exagéré

Normalement, un pourcentage obsolescence (peut) est appliqué.
Ce qui veut dire que si on considère que la durée de vie d'une plaque est 10 ans, on vous demandera 70% de la valeur si elle était neuve quand vous êtes entré dans les lieux, et qu'on la remplace à neuf.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour toute vos réponses.

c'est une plaque qui doit avoir 7 ou 8 ans je pense.

Poisson92100 merci mais je pense qu'aller au tribunal pour une plaque à induction ce serai un peu exagéré!

J'ai fais une demande d'information auprès de mon assurance pour savoir s'ils prennent en charge ce genre de dégradation au cas où on me demanderait un remplacement à neuf.

je ne cherche pas à me dédouaner mais juste à ce que les réparations (ou remplacement) que l'on me demande de faire soit à la auteur des dégâts causés tout simplement.

Merci Valenchantée je pense que c'est ce que je proposerai à mes propriétaires et ce qui me semble le plus judicieux.
je vais essayer de trouver des informations pour essayer de calculer l'indemnité avec un coefficient de vétusté.
Valenchantée 15454Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscription ContributeurStatut 11 août 2017 Dernière intervention - 12 juin 2017 à 16:05
C'est une bonne idée d'en parler à votre assurance.
Répondre
Poisson92100 17538Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 11 août 2017 Dernière intervention - 12 juin 2017 à 16:36
"qu'aller au tribunal pour une plaque à induction ce serai un peu exagéré! "
le pb c'est que le statut quo risque de vous couter (il fera une retenue du DG et c'est vous qui devrez éventuellement la contester)
Répondre
Marina- 12 juin 2017 à 16:39
"je pense qu'aller au tribunal pour une plaque à induction ce serai un peu exagéré!"
Et si demain vous rentriez dans un logement où la plaque est dans le même état, trouveriez vous cela normal ?
Il ne tient qu'à vous de dédommager le propriétaire pour qu'il puisse remplacer la plaque que vous avez abîmée.
Répondre
miro- 12 juin 2017 à 17:28
lors de l'entrée dans un logement il y a un état des lieux!!

c'est au propriétaire d'être aussi honnête et de le mettre dans l'état des lieux entrant ce qu'il sait et donc potentiellement ce problème comme d'autre d’ailleurs.
comme je l'ai dit c'est une plaque qui a un certain nombre d'année et bien sur que je payerais pour les dégâts mais je ne vais pas non plus faire de cadeau à un propriétaire qui ne m'en fera pas non plus.

donc payer en fonction de la vétusté je trouve plutôt cela honnête que de ne rien dire en sortant du logement. Bon nombre de locataire ne se poserai même pas la question et ne dirait rien je pense. moi ce n'ai pas ce que je veux faire mais je payerai uniquement pour les dégâts. ni plus ni moins et bien sur je cherche la meilleur option (payer, assurance, arrangement,...)

si le locataire suivant casse la plaque et qu'il y a une remise en cause dû à cette incident, les propriétaires auront déjà encaissé ma part qui je pense n'est pas négligeable!
encore une fois cela va dépendre de l’honnête du propriétaire à ce moment la de tenir compte de que qu'il m'a déjà retenu ou s'il décide de faire repayer le locataire suivant.

"Il ne tient qu'à vous de dédommager le propriétaire pour qu'il puisse remplacer la plaque que vous avez abîmée."

oui mais je ne vais pas non plus lui faire cadeau d'une plaque neuve alors qu'à mon entrée la plaque ne l'était pas. je paye ce que je casse. Je ne veux pas payer pour les dégradation passé non plus.

je souhaite préciser que je parle d'un éclat sur le bord de la plaque qui mesure 2mm par 1mm
Répondre
Marina- 12 juin 2017 à 20:53
Un éclat, comme dirait Cargla?ds, ça peut très vite s'aggraver. Sans compter les risques pour la sécurité​. Donc pour moi, c'est incontestablement une plaque à changer. Alors certes on peut appliquer une vétusté, mais il ne faut pas sous estimer la détérioration.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
oui mais je ne vais pas non plus lui faire cadeau d'une plaque neuve alors qu'à mon entrée la plaque ne l'était pas. je paye ce que je casse. Je ne veux pas payer pour les dégradation passé non plus.

Les infos sont disponibles plus haut.
en considérant que la plaque à 8 ans, et en considérant l'amortissement sur 17 ans.
Si le propriétaire estime que cet éclat nécessite le remplacement de la plaque (parce que bon, une plaque, c'est comme du lino, ça ne se répare pas).
Il peut, sur simple présentation d'un devis*, vous demander de payer 64% du prix de la plaque neuve.
(Il est très probable qu'il vous demande de payer à 100%, soit par ignorance, soit par malice, vous pourrez réduire ce montant en fournissant les documents).

*
Il n'est même pas obligé de changer la plaque, c'est ça le plus fun. Vous payez le préjudice, pas le remplacement, car comme vous dites, à cause de ce défaut, la plaque peut se casser quelques mois/années après votre départ, et il devra la changer à ce moment là.

miro- 12 juin 2017 à 18:07
oui c'est ce que je veux dire exactement " Vous payez le préjudice, pas le remplacement".
Et je suis sur qu'il ne la changera pas et qu'il fera le remplacement si elle casse. s'il me demande un changement total je verrai avec mon assurance à ce moment là mais je cherche un maximum d'information avant de faire quoi que se soit.

Prendre des informations sur les possibilités que j'ai ça ne mange pas de pain même si je fini par payer un plaque neuve ou faire appel à mon assurance.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour

je souhaite préciser que je parle d'un éclat sur le bord de la plaque qui mesure 2mm par 1mm
un éclat sur une plaque en verre peut se révéler très dangereux
le propriétaire peut très bien réclamer le remplacement par une plaque neuve en justifiant un problème de sécurité pour les occupants
si vous avez le mode d'emploi ( ou le livret d'entretien de la plaque) je crois me souvenir que c'est marqué dans les consignes de sécurité.



Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une