Signaler

Vente appartement en location [Résolu]

Posez votre question tataouinette - Dernière réponse le 19 juin 2017 à 11:27 par tataouinette
Bonjour,

J'aurai voulu savoir à part envoyer un recommandé pour avertir ma locataire qui ne paie pas ses loyers que je veux vende mon appartement, quels sont mes droits si elle fait barrage pour que je puisse le faire visiter. Et que puis-je faire dans ce cas là. Merci pour votre réponse.
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Si votre locataire est en impayé il faut faire les procédures qui vont bien sans trainer...


S'agissant de la vente que vous envisagez est ce que vous voulez vendre "occupé" ou "vide" ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour,

vide non car cela fait même pas un an qu'il y sont .

CORDIALEMENT
kasom 24496Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscription ModérateurStatut 22 octobre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 10:15
bonjour

La vente occupé , vous n'aurez aucun acheteur pur un locataire en impayé

bien sûr que si , même sans visite ....juste un prix minoré ...
Répondre
Poisson92100 19709Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 20 octobre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 10:18
je vous l'accorde...à -20% voire moins !
Répondre
tataouinette- 19 juin 2017 à 11:25
bjr,
exact c'est logique en fait il paie mais toujours quand cela les arrange en retard, merci pour votre réponse je vais les sortir d'abord .
Répondre
tataouinette Poisson92100 - 19 juin 2017 à 11:26
MERCI POUR VOTRE REPONSE. C'est logique
Répondre
tataouinette kasom - 19 juin 2017 à 11:27
bjr, merci pour votre réponse je vais faire le necessaire
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une