Rupture contrat d apprentissage [Fermé]

KRISS0769 4 Messages postés samedi 15 juillet 2017Date d'inscription 17 juillet 2017 Dernière intervention - 16 juil. 2017 à 23:26 - Dernière réponse : MimiMouette 1686 Messages postés samedi 22 avril 2017Date d'inscription 17 janvier 2018 Dernière intervention
- 16 juil. 2017 à 23:56
Bonjour,
le patron de mon fils ne veux pas entendre parler d' un arrangement a l' amiable pour une rupture de contrat d' apprentissage .il reste le mois en cour (juillet ) et le mois de vacances (aout).mon fils a un crédit de 29 jours de vacances a prendre .Mon fils a trouver un nouvel employeur pour démarrer un nouveau contrat d' apprentissage dans un autre métier .Sa période d'essais aurait due commencer 18/07/17 . Quel action pouvons nous mener pour rompre le premier apprentissage sans risque de perdre le deuxième patron pret a signer le contrat de formation
merci pour vos réponses
Afficher la suite 

2 réponses

hoquei44 7501 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 16 janvier 2018 Dernière intervention - Modifié par hoquei44 le 16/07/2017 à 23:41
0
Utile
Bonjour,

Vu le refus de l'employeur actuel, vous n'avez pas de solution.Le nouveau patron a même une interdiction d'engager votre fils.

Le seul moyen est de repousser le début du contrat d'apprentissage.
Si l'employeur ne veut pas (alors qu'il sait que le motif n'est pas de votre ressort), ce n'est pas une grande perte. Cela signifie que c'est un employeur qui n'est pas très à cheval sur le respect du Code du Travail. Il vaut donc mieux éviter de tels individus qui abuseraient sans hésiter de votre fils.

CB

« Poser une question, c'est bien. Lire les réponses, c'est mieux. »
MimiMouette 1686 Messages postés samedi 22 avril 2017Date d'inscription 17 janvier 2018 Dernière intervention - 16 juil. 2017 à 23:56
0
Utile
Doublon hors charte
Restez sur votre 1er post et utilisez le bouton bleu "répondre"

http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7560788-rupture-de-contrat-apprentissage#2
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une