Signaler

Chat dans les parties communes qui miaule constamment

Posez votre question Constanti - Dernière réponse le 17 sept. 2017 à 10:04 par Paris...
Bonjour,

Le chat de mes voisins vient miauler devant notre porte à des heures impossibles (2h du matin, puis 5h du matin). Quand je dis notre porte, c'est parce que les appartements sont face à face.
Cela fait une semaine que je n'ai pas pu faire de nuit de plus de 5-6h malgré mes boules quiès.

Pour comprendre la situation, mes voisins gèrent une boulangerie dans la cour de l'immeuble et ils ont installé la litière de leur chat dans l'escalier qui mène à la cave.
Du coup le chat vient miauler devant chez eux quand il s'ennuie/veut à manger pendant longtemps.

Comme il "vit" dans les parties communes, tous les voisins passants trouvent ça mignon et le caressent et lui donnent à manger ce qui fait qu'il est "très mal éduqué" comme chat. J'aime bien les chats, je trouve ça mignon aussi, mais je trouve ça moins mignon quand il me reveille toute la semaine.

Le chat n'a pas de collier et je ne sais pas si c'est un chat errant qu'ils nourrissent ou si c'est un chat vacciné/référencé.

Est-ce que je peux le chasser quand je le trouve devant ma porte? Si oui, comment? Est-ce que mes voisins ont le droit de le laisser dans la cour et dans les escaliers vu qu'ils ont installé une litière dans la cave? Que me conseillez-vous de faire?
Utile
+2
plus moins
Bonjour,

De commencer par aller voir le propriétaire du chat qui n'a pas à errer ni circuler librement dans les parties communes de l'Immeuble.

Ce chat qui miaule même la nuit demande à rentrer, c'est l'un de ses seuls moyens d'expression.

Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une