Signaler

Huissier Piquet Molitor existent t ils ???? [Résolu]

Posez votre question Brice75017 2Messages postés lundi 18 septembre 2017Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 sept. 2017 à 14:11 par dna.factory
Bonjour, je trouve ce jour dans ma boite aux lettres un courrier des huissiers Piquet et Molitor de Paris 7 me prévenant qu'ils avaient une signification de cession de créance à me remettre. Il s'agit d'une créance qui a 8 ans pour laquelle je n'ai jamais réussi à obtenir les papiers officiels de jugement ou autre. Mais lors de mes recherches, je me suis aperçu que ce cabinet avait été radié en 2014 et ne semblait plus juridiquement exister. Quels sont donc mes recours ou actions à engager contre ces "faux" créanciers ?
Merci pour votre aide
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

c'est la SCP qui a été liquidée.....!!! pour laisser place a la SELARL PIQUET MOLITOR ! et ils sont plutot coriaces..... Appeler le greffe du tribunal pour savoir si un jugement a été rendu

Cordialement
Marley- 18 sept. 2017 à 13:54
et +10 pour toi. :-)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Attention.
Ce ne serait pas la première fois que des personnes usurpent l'identité de société existant réellement.
Le fait que la société existe n'est pas la garantie que ce soit la société qui vous contacte.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
http://www.piquet-molitor.com/

Lien à recopier, cette étude existe bien.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour vos réponses rapides
Marley- 18 sept. 2017 à 13:58
:-) nous sommes deux bons.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une