Signaler

Donation au dernier vivant en france [Résolu]

Posez votre question cl@ra1949 - Dernière réponse le 11 oct. 2017 à 15:27 par cl@ra1949
Bonjour,
Je viens de discuter avec une amie et je me suis proposée de l'aider par votre intermédiaire.
Sa mère s'est trouvée veuve et a vu venir 15 jours après un notaire afin d'évaluer la valeur de la maison. L'époux décédé avait pris le soin de faire une donation au dernier vivant.
sa mère a été très surprise de constater qu'elle devait payer des droits de succession. Je pensais que les droits de succession n'avaient plus lieu d'être entre un couple dont l'un était décédé. Même si apparemment la somme demandée n'est pas exorbitante, je voulais savoir si c'était légal. Merci pour votre aide. Cordialement
Utile
+0
plus moins
Même si apparemment la somme demandée n'est pas exorbitante, je voulais savoir si c'était légal.
Légère confusion entre le droit fiscal et le droit privé.

Il est exact que le conjoint survivant est exonéré des droits de succession, c'est-à-dire "l'impôt" perçu sur la valeur des biens composant une succession.

Pour autant,cette mesure n'exonère pas ce conjoint des frais d'acte,frais des formalités administratives obligatoires et des honoraires du notaire.

Il est donc tout à fait normal que le notaire se soit assuré de l'état de cette maison pour l'évaluer.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci Condorcet pour la rapidité de votre réponse. je vais donc informer cette amie de cette information.

Bien cordialement
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une