Signaler

Mon avenir

Posez votre question Amelie - Dernière réponse le 11 oct. 2017 à 18:43 par feloxe
Bonjour,
Si j'ai bien saisie le truc c'est qu'il faut en gros traîner nos parents en justices pour pouvoir être aider ?! Mais c'est du n'importe quoi.
Je suis dans le même cas j'ai 18 ans je suis au lycée mon père et marié avec une femme qui m'a fait auparavant énormément de mal physiquement et mentalement. Donc que je ne porte pas dans mon cœur.
Et ma mère et folle et me faut vivre un enfer chaque jours. C'est une sorte de revanche à la vie "faire souffrir mentalement c'est proche".
Donc enfaite après avoir longtemps chercher une solutions pour m'en sortir j'ai deux choix.
Arrêter mes études donc laisser tomber mon bac et donc avoir très peu de chance de réussir ou mettre fin à mes jours. C'est vrai que traîner c'est parents en justice c'est la meilleure chose pour avoir une vie meilleure. Elle sont belle les lois quand même.
Utile
+1
plus moins
bonsoir , et en quoi arrêter vos études arrangerait votre situation ? vous devez avancer , vos parents vous doivent assistance tant que vous n'êtes pas autonome financièrement
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
C'est a vos parents de subvenir a vos besoins pas a la société donc soit ils le font d'eux même soit effectivement vous devez engager une action judiciaire.
Quand ils seront âgés et qu'ils doivent partir en maison de retraite si leurs revenus ne sont pas suffisants, vous devrez les aider et si vous ne le faites pas, vous devrez mettre la main a la poche soit de vous même soit suite a une action judiciaire
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une