Abus [Résolu]

Titenoe1 2 Messages postés vendredi 24 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - 24 nov. 2017 à 17:43 - Dernière réponse : sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 24 nov. 2017 à 20:40
Bonjour,

Le 2 septembre 2002 j'ai reçu une injonction de payer un crédit à la consommation souscrit chez sofinco.Il y a 1 premiers huissiers qui c'est à l'époque rapproché de moi comme j'étais dans l'incapacité de rembourser j'ai laissé couler.
C'est alors qu'au mois d'août 2012 un autre huissier qui ne se trouve pas dans mon département est mandaté car "mon créancier à décidé de reprendre les poursuites dans ce dossier" me disent-ils . Donc comme je souhaite me debarrasser de cette dette depuis longtemps et que ma situation me le permets car ayant retrouvée un emploi ,je reprends les paiements le 10/11/2014 en versant un premier règlement de 100 € et je convient d'un virement tt les 6 de chaque mois de 75 € ce que je vais effectuer sans aucun retard si ce n'est que le mois dernier ayant eu un souci avec ma nouvelle banque (loi Macron !!!) le prélèvement n'a pu être honoré à la date prévue je me suis donc rapprochée d'eux pour effectuer le paiement par téléphone et dans un autre temps le récapitulatif de ma dette et là je m'aperçois que les intérêts ont augmenté de 1512,23€ en 08/2014 à 2459,93€ le 11/2017 que jai par ailleurs remboursé la somme de 2725€ à ce jour et qu'au départ le principal de la créance s'élèvé à 1504,11€ en 2002 + des frais antérieurs d'huissier de 258,02 et donc les intérêts de 1512,23€ en 2014 ce qui porté le total de la créance à 3274,36€ + des frais de procédure à 92,76€ ce qui me faisait leur devoir la somme de 3367,12€. Cependant, il me réclame encore à ce jour la somme de 1629,42€ . Il m'avait aussi dit que lorsque le principal de la créance serait rembourser il y aurait la possibilité si on n'a eu aucun problème de règlement "effacer" en quelque sorte . Que dois-je faire j'ai l'impression de m'avoir fait généreusement "pigeonner" je pense sérieusement à arrêter de payer. Merci de bien vouloir m'éclairer.
Afficher la suite 
2Messages postés vendredi 24 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention

3 réponses

Répondre au sujet
sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 24 nov. 2017 à 18:48
0
Utile
Bonjour

en cas de décision de justice vous devez payer des intérets

donc plus vous mettez de temps à payer
comme un crédit, plus vous payez d’intérêts.

vous pouvez en vérifier le calcul, notamment en vérifiant le taux appliqué
qui parait assez élevé

si il vous parait mauvais, vous pouvez saisir le juge de l'exécution qui pourra faire annuler tout ou partie

vous pouvez réclamer au créancier une remise d'intérets
ce genre d'organisme accepte souvent, moyennant un versement important
genre vous versez 1000€ en une fois et il vous font cadeau des 1500 restant.

si les intérets sont bien dus, et que vous arrêter de payer, vous risquez d'être saisie, avec en plus les frais de saisis
Commenter la réponse de sleepy00
Titenoe1 2 Messages postés vendredi 24 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - 24 nov. 2017 à 19:28
0
Utile
1
Merci pour cette reponse mais la décision remonte à 2002 il y a pas prescription je refuse de continuer à me faire "pigeonner" est-ce qu'il y a pas des recours qui existe avec l'aide d'un avocat par exemple !!!
sleepy00 11016 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 24 nov. 2017 à 20:40
il n y a pas prescription
en plus vous payez

et les intérêts, c'est normal vous ne pouvez pas signer un contrat avec intérêt
mettre 15 ans à rembourser et considérer que vous vous faites pigeonner à payer plus que la somme empruntée


l'avocat, vous allez le payer cher, pour qu'il vous dise la même chose que moi,
il va vérifier les intérêts
et au final vu le montant, il vous coûtera aussi cher que ce que vous allez gagner
(si vous gagnez)
à la limite si vous avez droit à l'aide juridictionnelle vous pouvez tenter votre chance.
enfin je le redit si les intérêts sont bien calculés
vous n'avez pas beaucoup de chance de gagner, avocat ou pas.

le recours, c'est comme je l'ai dit, contrôler le montant des intérêts
et saisir le juge de l'exécution au besoin


vérifier le taux indiqué sur l'ordonnance, et le montant du principal
et revenez le dire ici
moi ou un autre intervenant seront sans doute capable de vous dire rapidement si le montant semble bon ou trop important.
Commenter la réponse de Titenoe1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une