N'apparaissant,pas sur le bail,elle m'a jeté a la rue.

joss - 5 déc. 2017 à 14:48 - Dernière réponse :  Joss
- 5 déc. 2017 à 19:34
Bonjour,
Depuis plusieurs mois ,je réclamais une régularisation de notre situation
Après avoir demandé a ce qu'elle me prouve,que ses propres enfants ,salariés tous les deux,et logeant a la même adresse,participaient à la vie commune.Je suis parti le matin travaillé,et, en rentant le soir les serrures avaient tout simplement été changées.
N'apparraissant,pas sur le bail,paraitrait que ,je n'ai aucun droit.
comment peut-on traiter,quelqu'un,de la sorte,pire que si,j'étais un animal.Je précise que jamais ,il n'y a eu de violence.
Je tiens à dire qu'en guise de pension ,je payais,prés de 600 euros de courses par mois.
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
dna.factory 15352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2017 à 16:01
+2
Utile
Après avoir demandé a ce qu'elle me prouve,que ses propres enfants ,salariés tous les deux,et logeant a la même adresse,participaient à la vie commune.
La goutte d'eau qui a fait déborder le vase certainement.

La méthode manque certainement de tact et montre une certaine lâcheté (à moins que ce soit de la crainte, le fait qu'il n'y ait jamais eu de violences n’empêche pas de les craindre).

Mais sur le fond, ça ne change rien.

Je suppose que cette éviction s'accompagne d'une 'rupture sentimentale' (ça n'a pas vraiment de sens sinon).
Donc, cette personne à rompu avec vous.
Cette personne vous hébergeait, avec un bail à son nom seul. Dès l'instant ou cette personne romps avec vous, elle n'a plus aucune obligation de vous héberger (elle n'en avait pas avant non plus à vrai dire).

Le seul recours que vous avez concerne la récupération de vos affaires.
Commenter la réponse de dna.factory
djivi38 14251 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2017 à 15:29
+1
Utile
1
bonjour,

sauf à avoir des factures à votre nom concernant ce logement (tél fixe, électricité par exemple, ce qui vous donnerait un bail oral, aussi valable qu'un bail écrit), votre nom ne figurant pas sur le bail, vous êtes ce qui s'appelle un "occupant sans droit ni titre", et le titulaire du bail peut effectivement vous mettre dehors dans l'instant.

cdt.
Alors, mieux vaut être des animaux, qui, ont plus de recours, vis à vis du public, qu'un être humain .
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une