Remariage et héritage [Résolu]

magali21 - 7 déc. 2017 à 21:59 - Dernière réponse : anoushkali21 3 Messages postés jeudi 7 décembre 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention
- 8 déc. 2017 à 18:24
Bonjour,

Mon beau père est décédé et c'est son père qui était propriétaire à fait de ses deux petits fils ses héritiers et à laisser à sa belle fille (ma belle mère) l'usufruit de la propriété familiale.

Les deux petits fils sont décédés sans avoir eu d'enfants. Je suis une des belles filles et mon époux est décédé il y a deux ans, ma belle mère qui est déjà avancée en âge à voulue faire son testament. Chez le notaire ou je l'ai accompagnée, j'ai appris qu'en absence d'enfants, j'hériterai au décès de ma belle mère de la part qui aurait dû revenir à mon époux.

Si je remariage du vivant de ma belle mère es ce que je pourrais encore prétendre à cette part dont ma parlé ce notaire?

Ce jour là ma belle à fait son testament et elle m'a légué une partie de ses avoirs personnels, j'ai lu qu'une belle fille n'hérite pas des ses beaux parents.

Mais dans le cas d'un testament, qu'elles seront alors les frais qui m'incomberont, en prenant en compte le fait que mon époux aurait hériter de sa mère. Et pour cette part dont le notaire m'a parlé qu'elles sont également les frais?

Vous en remerciant par avance pour votre réponse, Je vous prie d'agréer, mes salutations distinguées.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
+2
Utile
1
Bonjour
1/La part de la maison familiale qui aurait dû revenir": ce n'est qui aurait dû, mais qui est revenue : feu votre mari a recueilli cette part de nue-propriété au décès de son père.Au décès de votre mari vous avez hérité de cette part. vous en recueillerez automatiquement l'usufruit au décès de votre belle-mère.
2/ Si vous vous remariez, cela n'aura aucune incidence sur les droits précités.
3/ Le legs de votre belle-mère sera taxé à 60% car effectué au profit d'un non héritier.
anoushkali21 3 Messages postés jeudi 7 décembre 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2017 à 18:24
Bonsoir,

Je vous remercie d'une part pour votre diligence et d'autre part pour le temps que vous avez consacrez pour me répondre, afin de m'éclairer sur mes questions.

Recevez mes salutations distinguées.
Commenter la réponse de ;;
0
Utile
1
Bonjour
Votre message est inexploitable. Revoyez totalement sa rédaction.
anoushkali21 3 Messages postés jeudi 7 décembre 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2017 à 12:54
Bonjour

En effet après relecture vous avez raison. Pour faire court: Je suis veuve depuis 2 ans. Mon époux et moi n'avons pas eu d'enfants, mon beau frère également décédé n'a pas eu d'enfants avec sa femme.

J'ai appris par le notaire de ma belle mère qu'en l'absence d'enfants c'est moi qui vais hériter de part de la maison familiale (qui aurait dû revenir à mon époux) au décès de ma belle mère, elle en a l'usufruit.

Je voulais simplement savoir si je pourrais toujours bénéficier de cet héritage si je me remarie avant d'en être entrée en possession?

L'autre question concerne le testament rédigé par ma belle pour ce qui est de ses biens personnels, son lègue en ma faveur peut'il être considéré comme une donation provenant de mon époux? puisqu'il aurait hérité de sa mère si elle était décédé avant lui (par rapport aux frais dont je devrais m'acquitter).

J'espère que mes interrogations ont été clairement formulé cette fois.

Vous en remerciant par avance pour votre réponse, recevez, mes salutations distinguées.
Commenter la réponse de ::
condorcet 23963 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 7 déc. 2017 à 22:06
-1
Utile
1
votre réponse
Du charabia !
anoushkali21 3 Messages postés jeudi 7 décembre 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - 7 déc. 2017 à 22:23
Bonsoir ha c'est du charabia... Il y aura bien une personne qui parviendra à me comprendre, ou elle me demandera simplement une reformuler ou de mieux préciser. Merci pour réponse et bonne soirée
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une