Stationnement 10 minute devant notre nouveau salon de coiffure

Sylbac 3 Messages postés samedi 6 janvier 2018Date d'inscription 12 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 17:52 - Dernière réponse : dany311 15631 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 13 janvier 2018 Dernière intervention
- 12 janv. 2018 à 20:57
Bonjour,
Je souhaiterais savoir comment on fait pour que le stationnement 10 minute qui sont devant le salon de coiffure passe en stationnement normal pour pour que les clients puissent se garer devant ?
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
Rochat1 9246 Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 19:49
+1
Utile
1
Bonsoir,

je souhaiterais à qui je dois me renseigner pour avoir au moins une place de stationnement .

Ces places de parkings se situent sur la voie publique ? Le conseil municipal qui gère le stationnement en ville, ne peut pas "privatiser" un emplacement sur la voie publique pour ce type d'usage.
kasom 24842 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 20:48
bonsoir Rochat1

elle ne demande pas la privatisation, juste un changement de catégorie ...de 10 min à "normal " disons

je lui conseille de prendre contact avec le responsable du service urbanisme de sa ville
Commenter la réponse de Rochat1
0
Utile
2
bonjour
un stationnement "devant un salon de coiffure" n'appartient pas à ce salon, qui n'a aucune priorité
les clients peuvent faire 100 mètres à pieds, non ??? ça va les tuer ??

il faut faire la même chose devant les boulangeries, les postes, les épiceries, les bars, ....

n'importe quoi
Sylbac 3 Messages postés samedi 6 janvier 2018Date d'inscription 12 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 19:42
Bonjour la zone bleu a été faite pour ancienne pharmacie.et j’ai repris la pharmacie pour en faire un salon de coiffure . Y a que des places 10 minutes autour .c’est survie si j’étais une boulangerie 10 minutes ça ne me gênerait pas mais un salon de coiffure on n’y reste une heure donc ce stationnement qui est juste devant le salon n’est pas justifié du coup enfin plus maintenant vu qu’il a pu la pharmacie donc je souhaiterais à qui je dois me renseigner pour avoir au moins une place de stationnement .Mais si vous ne savez pas vous êtes pas obligé de me répondre
kasom 24842 Messages postés samedi 25 septembre 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 20:46
bonjour Relax

Mauvaise fêtes ?? début d'année difficile ? appliquez votre pseudo à vos réponses ;=))
Commenter la réponse de Relax
dany311 15631 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 13 janvier 2018 Dernière intervention - 12 janv. 2018 à 20:57
0
Utile
Bonjour

la zone bleu , ne peut être que sur la voie publique
une zone bleue , en principe le stationnement est limité à la durée fixée par la mairie et indiquée sur le panneau de la zone ( sans indication de la durée sur le panneau , la durée est de 1h30 ) et la gratuité est matérialisée par un disque bleu que l'on doit mettre sur le tableau de bord de sa voiture avec affichée l'heure d'arrivée
disque bleu de ce type ( normes européennes )
http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/actualites/nouveau-disque-de-stationnement
et comme dit justement Rochat1 , la mairie aurait certainement de grosses difficultés à justifier qu'ils suppriment la zone bleue pour vous faire plaisir.
mais on ne sait jamais ; qui ne tente rien n'a rien
tentez votre chance auprès de la mairie en justifiant que par votre métier , vos clients sont obligés à stationner beaucoup plus longtemps .
en général , un Maire responsable essaie de garder ses commerces de proximité dans sa ville , à plus forte raison si la ville est moyenne ou petite

Commenter la réponse de dany311
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une