Posez votre question Signaler

Licenciement pour faute grave et entretien [Résolu/Fermé]

essa31 16Messages postés mardi 4 mars 2008Date d'inscription 18 janvier 2009 Dernière intervention - Dernière réponse le 6 mai 2011 à 17:04
Bonjour,
je suis en procédure de licenciement pour faute grave car après une dispute avec mon employeur et des mots très blessants, je ne me suis pas rendu au travail pendant une semaine pour calmer le jeu pensant que ce serait considérer comme des congés sans solde. Mais voila ce n'est pas le cas! bref après réflexion je me dis que ce licenciement serait finalement une bonne chose pour moi une opportunités pour moi de changer d'emploi. On m'a conseiller pour que ce licenciement soit effectif que je ne me rende pas a l'entretien préalable!qu'est ce que je risque en n'y allant pas?? merci pour vos prochaines réponses.
Lire la suite 
Réponse
+127
moins plus
Voir également notre article droit-finances et la partie sur l'entretien préalable : Le licenciement pour motif personnel. Cordialement.

Réponse
+107
moins plus
il y a un an j ai etait licencié pour se motif avec accord de mon employeur absenteisme et consideré comme faute grave il ne faut pas aller au convoc recu par ar et la 4lettres avoir c est celle qui notifie le licenciement et qui vous permettra de vous inscrire au chomage voila, c ette faute n est mentionné nulle part sauf a votre ancien employeur

only- 18 janv. 2010 à 11:08
bonjour,
je suis en se moment dans le cas d'un licenciement pour faute grave pour abandon de poste mon employeur ne voulant me verser aucune indemnité je n'ai pu trouver d'autre moyen par contre j'aurai besoin d'infos sur le préavis je sais que l'on ne l'effectue pas mais les assédic le compte t'elle pour commencer a nous payer exemple le 1/fev je fini chez mon employeur les assédic me prendront t'il de suite ou les 2 mois de préavis seront t'il a devoir et dans se cas ils me paierons quand avril merci pour l'info
prisme social 772Messages postés mardi 2 juin 2009Date d'inscription 19 juillet 2010 Dernière intervention - 20 avril 2010 à 13:17
Vous rêvez de quitter votre entreprise parce que vous n'en pouvez plus, ou parce que vous envisagez de changer ou de créer votre job. Mais en attendant de rebondir, il est vital pour vous de percevoir des allocations chômage. Vous ne pouvez donc pas démissionner et votre employeur ne veut pas entendre parler de rupture conventionnelle . La situation peut s'éterniser. Certains prétendent pourtant qu'il existe une solution : ne plus vous rendre sur votre lieu de travail. Ainsi, une fois votre absence constatée, l'employeur mettrait en place une procédure pour vous licencier. Et le tour est joué ?

Procédure

Le salarié qui ne vient plus travailler est en situation d'abandon de poste ou d'absence injustifiée. En aucun cas, l'employeur ne peut considérer le salarié comme démissionnaire. "La démission se caractérise par une manifestation claire et non équivoque, ce qui n'est pas le cas ici". Première conséquence de l'absence, la rémunération est suspendue car "pas de travail, pas de salaire". D'autre part, il s'agit d'une faute qui peut être sanctionnée par un licenciement. Mais l'employeur doit d'abord adresser un courrier recommandé avec accusé de réception stipulant l'absence du salarié depuis telle date sans motif. Il doit demander la justification de cette absence. Si le salarié ne se manifeste pas et n'adresse aucune explication, ni justificatif, l'employeur peut envoyer une deuxième mise en demeure ou engager immédiatement une procédure de licenciement pour faute grave.

Conditions

Ce type de licenciement ne coûte rien a l'employeur. Sa seule obligation : verser au salarié l'indemnité de congés payés due. Le départ de l'entreprise se déroule sans préavis, donc immédiatement. Pour le salarié, pas d'indemnités de licenciement. Ce qui pour les salariés qui disposent d'ancienneté peut représenter un manque à gagner important. Autre inconvénient : si vous êtes sur le point de décrocher un nouveau poste et que le recruteur décide d'appeler votre ancien employeur, "il est peu probable qu'il vous fasse une bonne publicité". En revanche, une fois le contrat rompu, vous pouvez bénéficier d'indemnités Assedic.

Ni salaire ni indemnité Assedic

Ne pas vous présenter à votre poste de travail peut donc se révéler un moyen radical d'accélérer votre départ de l'entreprise tout en vous assurant des allocations chômage. Mais attention, ça ne marche pas à tous les coups : l'employeur peut décider de ne pas vous licencier. "On entre alors dans une sorte de no man's land juridique. Le contrat n'est pas rompu, le salarié reste intégré à l'effectif de l'entreprise, qui de son côté cesse de le payer." Vous n'avez donc ni certificat de travail ni attestation permettant de vous inscrire à Pôle Emploi.

Autre solution

Et cela peut durer longtemps. "Ce n'est cependant pas le conseil que nous donnons à l'employeur. S'il ne rompt pas le contrat, au bout d'un ou deux ans, ce sera difficile pour lui ensuite de trouver un motif valable de licenciement sans avoir agi auparavant."
Il est donc préférable pour vous de tenter la rupture conventionnelle. Plus sûre, elle vous garantit des indemnités au moins égales a l'indemnité de licenciement et le bénéfice de l'allocation chômage. Mais c'est l'employeur qui a la main. "Il risque de dire au salarié que s'il veut partir, il n'a qu'à prendre ses responsabilités, et démissionner." Alors avant d'agir, pesez bien le pour et le contre pour ne pas vous retrouver piégé.

c'était juste histoire de faire un point.
Bonne journée.
Laurine Lopez- 15 juil. 2010 à 22:31
merci beaucoup pour les précisions sur ce sujet,
lolo59- 23 juil. 2010 à 17:36
coucou !! voila j'ai fait un abandon de poste... car je veut vraiment quitter mon taff c'est vraiment vraiment la misére !!! " je n'est pu été au travail et pas répondre aux appels " donc j'ai recu une lettre pour justifier mes absences dont je n'est pas répondu et j'ai recu une lettre il y quelque jours pour etre licencier et un entretien préalable!!
Suis - je vraiment obliger d'y aller?? car j'ai vraiment pas envie de les voir!!! et c'est juste ecrit licenciement mais sans motif aurait- je droit au indemnités assédic ??
Si quelqu'un si connait vraiment pouvait vous me dire svp!! merci !!!
sieglerjacq- 13 août 2010 à 16:46
bonjour.sur l attestation assedics c est marqué licenciement pour faute grave.j ai abandonné mon poste le 11 av ril 2010. le 28 mai 2010 je suis convoqué a un entretien prealable.je ne m y suis pas presenter.et j ai était licencier pour faute grave le 04 juin 2010. le 06 juin 2010 je me suis inscrit a pole emploi et depuis le 09 juillet 2010 je percois des allocations chomages pour une durée de 24 mois.lors de l entetien a pole emploi il ne m as pas était demandé la raison de la faute grave.et on ne m as pas demander non plus ma lettre de licenciement.on ne percoit pas de prime de licenciement pour faute grave mais on touche une indemnité pour les congés payés restants.
Réponse
+56
moins plus
je voudré savoir si pour un licenciement pour faute grave on na droit au assedic parsque on me dit que quand on né licenciement pour faute grave on na droit a rien merci

Réponse
+42
moins plus
voir notre article sur le licenciement pour motif personnel

Réponse
+20
moins plus
Bonjour,
je suis un peu comme vous tous, suite à des problemes de comprehension avec mon employeur, je suis depuis quelques jours en mise à pieds conervatoire en attendant la sanction definitive. j'ai donc un entretien fin aout pour voir ce qu'il va se passer. apres avoir reflechi, je pense que le mieux pour moi est d'etre licencier afin de pouvoir reprendre des formations et une nouvelle orientation pprofessionnelle. le seul probleme, c'est que j'ai peur de ne pas avoir mes droits au chomage. je bosse pour cette boite depuis 7 ans dont 2ans et 8 mois au lux. si licenciement il y a , il sera pour faute grave (sinon, ils ne pourront pas reprendre qq'un pour me remplacer). Est ce que quelqu'un peut me dire si c'est sure, que j'ai droit au chomage, et quelqu'un connait -il la durée a laquelle j'ai droit. de plus, je sais qu'ils n'auront pas a me payer les preavis et autre mais doivent-il me payer mes conges et heures supp ?
j'aurai preferé une autre fin pour cette entreprise dans laquelle je me suis durement investi mais c'est ainsi.
je compte sur vous
merci

linda- 17 juin 2010 à 22:52
je pensse que tu devrais te battre deja repond a cette mise a pied est conteste la si tu sais que tu n'a rien fais et dit toit que se serais domage apres sept de lui faire cadeaux t'est indeminité et tu a aussi une autre solution de lui faire peurt en lui disant que tu va deposer plainte aupré du prudhome cela les calme de suite et sache que tu a le droit de continuer dans ta sociéte tout en depot en plainte contre abus de pouvoir au travail et crois moi il va vite se calmer mais sache qu'ils ne faut pas se laisser ecraser il faut etre battant , moi aussi j'ai travailler pendant 13 ans dans une sociéte et je me suis juré que ma proit prés du prudhome et mon patron et crois moi quant il se retrouve la bas ils se calme vite courage
Audrey- 4 août 2010 à 20:09
Jaimrais Savoir si c'est sûre que abandon de poste on peut avoir les ASSEDIC ?
sieglerjacq- 13 août 2010 à 17:07
bonjour. oui car sur l attestation assedics se n est pas marqué licenciement pour abandon de poste. c est marqué licenciement pour faute grave. tous les licenciements memes les licenciements pour faute grave donne droits aux assedics. c est la décision de l employeur de vous licencier et non la votre.vous avez abandonnéz votre poste vous n avez pas demissionner.car en cas de demission la preuve c est la lettre de démission. il n y as aucunes preuves que vous n aviez pas l intention de revenir un jour a votre poste de travail.et si vous quitez votre travail c est que vous avez une bonne raison. et cela ne regarde que vous.alors ne vous inquiétez plus. bon courage. au revoir.
domdom- 30 août 2010 à 08:59
bonjour
étes vous bien sur qu un licenciment pour faute grave donne droit au assedic
merci
Réponse
+15
moins plus
j'ai cessé de me rendre au travail il y a maintenant un mois et demi. j ai pas donné de raisons de mon absence (pas de justificatif de maladie, ni autre chose..). on m a appelé plusieurs fois, je décrochais pas, d'abord du bureau de l entreprise puis du bureau des ressources humaines, et j ai jamais rappelé. silence radio de mon coté. le facteur est passé me voir, bien sur, il apportait avec lui des lettres avec accusé de reception.je lui ouvre meme pas la porte.il laissait un mot , mais j allais meme pas a la poste chercher mes lettres. 06 semaines depuis plutard, je reçois une lettre de licenciement pour faute grave ( abandon de poste), bien sur on a ecrit comme quoi on m a convoqué pour un entretien..bla bla et que je ne m etais pas presenté, et suite au reglement ils obligé de me licencier. bref... il me reste a aller me renseigner si j ai droit au assedic ou pas. ( bien sur j ai oublié de vous dire qu on m avait payé les jours du debu du mois ou j ai travaillé...j attends le sole de tout compte now). celui qui a peur de quoi que ce soit, qu il demissionne c est mieux pour lui. moi j ai decidé d arreter car j en ai ma claque. je ne pouvais plus. peu importe les consequences apres...le pied c est quand tu te dis j y vais pas et tu fais ce que t as envie de faire, c est ça le pied. bref , bon reste a savoir si je touche chomage ou pas, meme ça d ailleurs je m enfiche carrement. je vais chercher un travail qui me plait, et si ca se passe pas mal, reboulote.lol. allez bon courage faut pas laisser cette mondialisation nous bouffer, on vit une seule une vie, donc profitez en. on travaille pour vivre pas le contraire.

Réponse
+12
moins plus
jai etais licencié pour faute grave " absenteisme" , toute faute vous donne droit au chomage , sauf la faute lourde ,

par contre en faute grave vous n'avez pas droit au indemniter de licencensiment , juste droit a vos conger payer , et droit au chomage , cordialment

titi- 8 oct. 2008 à 18:34
MOI AUSSI JE SUIS EN PROCEDURE POUR LICENCIEMENT POUR FAUTE GRAVE ABSENTEISME J AVAIS PROPOSE A MON PATRON DE ME FAIRE UNE RUPTURE CONVENTIONNELLE IL A REFUSE CAR LES INDEMNITEES ETAIT TROP ELEVEES.IL M A JUSTE PROPOSER L ABSENTEISME EN ECHANGE D UN CHECQUE DE 1000E JE SUIS LA CINQUIEME PERSONNE A QUI IL LE FAIT COMME CA IL GAGNE DE LARGENT EN SE SEPARANT DES FILLES PAS D IMDEMNITES DE LICENCIEMENT ET IL REMBAUCHE A MOINS CHER . POUR EVITER QU IL CONTINUE J AIMERAIS SAVOIR SI ON SE MET TOUTES LES CINQ A LE DENONCER QUE RISQUE T IL????? IL Y EN A RAS LE BOL DES PATRONS QUI S EN SORTENT BIENS AU DETRIMENT DES SALARIEES
coco- 15 janv. 2009 à 13:45
La faute lourde donne également le droit aux assédics !!!!!!!!!
C est eux qui me l on dit, car ca reste une décision du patron.
Réponse
+9
moins plus
merci beaucoup pour votre réponse! je suis soulager!!

Réponse
+8
moins plus
salut , alors petite question , a ton droit a la prime de licenciement ( 6 ans dans la meme entreprise ) quand on va etre licencié pour abscence injustifié , ( licenciement en accord des deux partie , ouvriere /patronnal )


er est ce une faute grave ou legere ou lourde , a ton droit a 100% au assedics , et est ce que la faute sera marqué quelque par , sera vue soit par l assedic , l anpe ou le prochain employeur

cricrie- 11 août 2008 à 21:51
Bonjour,

Je crois que nous sommes dans le même cas, j'aimerais savoir où vous en êtes et peut être pourrez vous répondre à mes questions. Je suis en cdi depuis décembre 2007 et je ne m'entends plus avec mes collègues, celles ci se sont trop mêlées de ma vie privée et n'ont rien trouvé de mieux que de s'amuser à la raconter et à me critiquer auprès des clientes. Quand je l'ai su j'en ai parlé à mon patron qui a pris ma défense. Depuis c'est pire, elles ne me disent plus bonjour et me parlent mal, c'est invivable. Suite à plusieurs réunions qui n'ont rien changé j'ai dit à mon patron que je cherche un autre job et que je compte partir. Celui ci m'a répondu que c'est tout à mon honneur mais qu'il souhaite que je lui donne une date de mon départ. Je lui ai répondu que c'est impossible étant donné que je ne sais pas quand est ce que je retrouverai un autre job. Il me propose alors un abandon de poste avec son accord.
Est ce que cela me donnera vraiment droit au chômage et combien de temps après? Aurais je droit à une prime de licenciement? Merci de vos réponses j'ai peur de me faire avoir.
Kris- 16 août 2010 à 10:17
Bravo pour l'orthographe, le style... Parfois, certains oublient que les employés ont aussi des obligations en plus d'avoir des droits... Certes, on en parle moins... Profiter du système est un sport!
Réponse
+8
moins plus
Bonjour,

Suite à une faute commise, je risque d'être licenciée pour faute grave. pourrai-je prétendre à des indemnité de chomage , a quelle hauteur ? Aurai je droit à une formation de reclassement des assedic ?
merci de me repondre si vous connaissez la reponse ?

vanini- 19 janv. 2009 à 17:03
oui pour une faute grave vs aurez droit à des indemnités auprés des assedics,apres tout depend la duréé de votre contrat,mais oui vs pretendez aux assedics
ornella77- 14 mai 2009 à 10:27
Bonjour,

Voilà mon probleme, à mon travail je doit porter un tailleur le probleme c'est que je porte la veste, le badge mais pas la jupe car je ne la supporte pas ( de plus on ne voit pas comment je suis habillé en bas.). Mon patron ma appeler a plusieur reprise pour que je la mette, et là il y a deux jours il ma rapaler pour sa en me disant que si je ne la mettait pas en gros il ne m'accorderai plus de jours, ni de vacances, pour moi c'était des menaces.
Et il m'a dit qu'il était hors de question qu'il me licencie, car il ne veut pas payer pour moi, il veut que je demissionne, mais je ne veut pas.
Comment faire pour qu'il me licencie? quelq'un aurai la solution s'il vous plait? parce que la je pense que je vais faire une depression si il continu...

Merci d'avance
miguy- 16 sept. 2009 à 21:58
ne te presente plus au travail il y aura une procedure d abandont de poste est tu auras droit aux assedics
Réponse
+7
moins plus
Je suis choquée par la morale d' Alban!
Une personne qui demande de l'aide alors qu'elle se fait harceler, ne mérite pas qu'on lui dise qu'il ne faut pas être fier d'être au chômage!!!Même si cette phrase n'est pas dirigée directement vers elle!
Peut-être qu'après cette expérience difficile, cette femme a besoin de se remettre un peu en santé, ou pas, mais qui est cet Alban pour juger et moraliser!
Ce n'est pas par provocation que j'envoie ce message, mais pour soutenir les gens qui connaissent des moments difficiles!

Réponse
+6
moins plus
je trouve drôle car le certificat de travail est obligatoire et indispensable pour les ASSEDIC ou pour tout autre administration ; il doit être embêté pour vous le faire vu qu'il n'a pas la dernière fiche de paie...... qui va vous être indispensable aussi pour toutes démarches ; il faut se renseigner auprès des délégés syndicaux de l'entreprise ou d'un avocat ; les patrons se débrouillent toujours pour contourner la loi .....

Réponse
+5
moins plus
il faut aller à l'entretien,un licenciement pour faute grave ou lourde donne le droit au assedic,sauf une démission

Réponse
+5
moins plus
Bonjour,
je suis dans une usine depuis 1999 et je ne peut plus faire les horaires (equipe matin, apres midi) a cause de mon enfant qui à un handicape moteur et trouble du language il est a 80% incapaciter ,je doit etre present pour l'aider le soir pour ses devoir , pour la douche,...
j'ai demander à mon employeur un arangement pour un licenciement pour que je puisse toucher le chomage , il ma repondu que ici on ne négocie pas le licenciement donc si je veut partir je doit demissionner et donc pas de chomage.
j'ai ete voir un delegue du personnel et il m'a dit que sinon il faut que j'arrete de venir travailler et au bout de 3 semaine je recevrai une lettre de licenciement et que je toucherai le chomage mais pas de indemniter de licenciement .
donc je voudrai savoir si c est vrai sinon comment je doit faire pour partir en touchant le chomage
merci de votre aide.

Réponse
+4
moins plus
Bonjour, je sors de l'inspection du travail alors,c'est dire si les nouvelles sont fraîches!!!
un employeur a tous les droits!!! le seul recours que vous avez, que vous ayez tort(vous pouvez essayer!) ou raison, ce sont les prud'hommes qui trancheront. Ce qui est sûr, tant que vous serez licenciés, quelque soit la cause, vous AVEZ DROIT aux ASSEDIC.La seule différence se situe au niveau des indemnités(ancienneté, préavis):
Mais au départ, l'employeur peut tout faire, à vous de savoir si vous voulez vous battre ou non mais surtout, ne soyez pas pressés: 2 à 3 ans et on n'est pas sûr du résultat.Suite à un redressement judiciaire, ma société trouve repreneur qui garde les salariés(car un licenciement coûte cher), mais ils me changent mon statut et mon salaire sans me préenir, aucune justification malgré des lettes recommandées avec AR. Par contre, ils me mettent en situation de refus(je suis gouvernante dans un hôtel et ils me demandent d'aller laver les murs de la cuisine)Tout ceci, sans avenant de contrat depuis 2 mois. Et comme je refuse, cela me vaut une lettre d'avertissement, comme je refuse une 2ème fois, je reçois une 2ème lettre que je vais retirer cet aprème. Je ne sais même pas si c'est une notification de licenciement, et ILS EN ONT LE DROIT. sachez que les avertissements ne sont pas obligatoires, qu'ils peuvent vous virer du jour au lendemain sans explications, c'est comme ça. Il ne vous reste plus qu'avoir un dossier en bêton pour vous défendre, mais aussi le temps devant vous si vous entreprenez quoique ce soit. Moi, je suis dans mes droits à 100% mais je dois obligatoirement en passer par les prud'hommes mais j'ai déjà donné, entièrement dans mon droit, 4 ans de bataille et un juge qui me met dans mon tort et me demande de rembourser mes avantages nature qui m'étaient dûs. Alors, quand on me dit que les prud'hommes donnent généralement raison aux employés à 80% alors, j'ai fait partie des 20% restants. J'étais gouvernante d'hôtel on m'a fait décrotter l'hôtel pendant la période d'essai puis au revoir(sans merci) et bingo pour les employeurs. Désolée pour l'étalage mais j'en ai un peu gros sur la patate. Simplement pour dire que si vous avez un employeur véreux, même si vous êtes dans vos droits, cela sera un licenciement et à vous de vous battre auprès des prud'hommes pour obrenir répartion. Mais ne soyez pas rêveurs.....................!
Je précise que je n'ai jamais fait d'absentéisme, que j'ai 52 ans et que je ne me suis jamais mise en maladie pour embêter mon employeur. Mon seul tort est d'être la mieux payée de l'entreprise et que ce sont des gens qui paient au smic et qui vous demandent de tenir 3 postes pour le même salaire.(comme la pluspart des emplyeurs à l'heure actuelle!)
Donc, pour résumer, on NE PEUT PAS VOUS SUCRER VOS ASSEDIC, sauf si vous donnez votre démission
Bon courage à tous.

Réponse
+3
moins plus
voila je suis partis en vacances pendant 5semaines et au retour avec 1 jour d retard j ai prevenu mon patron mais il maenvoye une lettre d avertissement j ai man que le 25 et ai recu le recommande le 26 il me rproche des choses totalement inexistantes ou il me reproche meme de m etre bagarer avec entretien que faire

besca- 21 août 2010 à 00:11
mene le aux peudhomme est porte plainte es surtout ne demissione pas ta droit a rien
Réponse
+3
moins plus
merci pour votre reponse. Par ailleurs si la raison en était faute lourde aurai je droit aux indemnite assedic tout de meme ? Merci d'avance

vanini- 19 janv. 2009 à 18:15
oui meme pour une faute lourde,le seul truc en cas de faute lourde cela veut dire licenciement a effet immediat a effet conservatoire,pas de preavis,pas d'indemnité de licenciement,nada rien sauf si vs avez travaillé du 1 au 8 il vs paieront que c'est 8 jours ,et pas d'indemnité sur congés payés,bref la galére la misére quoi ! plus qu"a attendre la lettre pour entretien préalable et hop dehors vs me direz la suite
endoute- 24 sept. 2009 à 12:22
bonjours, j'ai une petite question,
je suis actuellement en cours de licenciement pour faute grave (absentéisme) en accord avec mon employeur.
Actuellement je regarde les annonce anpe et ne trouve que des cdd, je voudrai savoir si en travaillant en cdd avant de toucher mon chomge (je ne suis toujours pas licencier) si je pourrai le toucher à la fin de mon cdd

ps : j'étais a mi-temps dans mon "ancien travail" et je postule également pour des poste a mi-temps.
lavalse- 29 sept. 2010 à 17:06
AVEZ VOUS EU DES SUITES CORECTES A CES SITUATIONS ,? Je vis la meme chose et aimerais savoir combien de temps mon patron peut se permettre de ne pas me convoquer . Il fait trainer les coses et je n ai plus de salaires bien sur, avec les crédits qui courent.... Merci !
Réponse
+3
moins plus
Bonjour jai eu un peu le meme probleme que toi, est cetait une petit faute que jai fait je ne me suis pas rendu au rdv et la je recois que je suis vire pour fautre grave et cela fait un mois que jaurai du etre payer et impossible de le recontacter, donc un conseil rend toi a ce rendez vous, et demande bien tout ce qui te doit.cordialement

Réponse
+3
moins plus
j'ai vécu la même chose l'année dernière ; je peux t'assurer que l'entretien préalable au licenciement n'est pas obligatoire mais c'est une occasion de s'exprimer et de faire le point ; mon avocat m'avez cependant conseillé d'envoyer un courier disant que je ne me rendrait pas à cet entretien ; la procédure de licenciement se poursuit et l'employeur a un mois pour te notifier ton licenciement

Réponse
+2
moins plus
il ne faut répondre a aucun courrier jusqu'au 4ieme courrier qui notifié le licenciement.

Ce document intitulé « licenciement pour faute grave et entretien » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une