Posez votre question Signaler

Cadastre ou acte de propriété ? [Résolu/Fermé]

philp74 - Dernière réponse le 19 août 2009 à 01:01
Bonjour,
Il existe une difference entre le cadastre et l'acte de propriété de la maison que je possède (le notaire n'a pu fournir de plan ).
Quelqu'un sait il quel élément prime ?
Sur quelles données un géometre se basera t il si je fais borner la maison ?
Merci pour vos réponses.
Phil
Lire la suite 
Réponse
+43
moins plus
Bonjour,

Mes gands-parents ont acheté un terrain en 1979 et celui-ci a fait l'objet d'un arpentage. Seulement en 2000 avec le remaniement cadastral, on a constaté une erreur de superficie et en plus on a pu voir par la suite la construction du garage de mon voisin sur ma parcelle. Ainsi il a pu récupérer 48m² gratuit. Etant mineur à l'époque je n'ai pas eu connaissance du problème et malgré le courrier de ma mère rien a été changé. Je voulais savoir si je peut faire une réclamation et si cela peut être réparer à l'amiable par la vente des m² aux prix actuels.
Merci de me répondre car je ne veux pas lancer ma construction tant que le problème est présent .

Réponse
+36
moins plus
Je travaille dans le foncier et j'espère par ma petite expérience pouvoir vous renseigner. Il faut tout d'abord préciser ce que vous appelez par "cadastre" qui n'est à vrai dire que le lieu ou tous les documents relatifs aux propriétés entre autres sont enregistrés et archivés. Le document que vous pouvez y retirer et qui devrait vous être utile est "un relevé de propriété" qui est matérialisé par un tableau énumérant vos coordonnées et les biens en votre possession avec les éléments suivants : nom, prénom, date et lieu de naissance, adresse, indivision, succession, N° de section, N° de plan, les lieudits, les surfaces, les natures, les revenus ... Malheureusement ces matrices ne vous donnent qu'une indication parfois erronée. En revanche si vous détenez un "titre de propriété" il prévaut à tout autre document et officialise par l'intermédiaire de votre Notaire votre propriété effective. Si vous ne possédez pas encore ce document, je vous conseille de le faire réaliser par votre Notaire avant toutes autres démarches, en l'occurrence celle concernant le travail du géomètre. Le Notaire, s'il ne reçoit pas d'objections lors d'un délai de 30 jrs suite à la publicité de votre titre de propriété vous serez officiellement propriétaire. Quant au géomètre il vous réclamera sûrement ce fameux titre de propriété, vérifiera si vous êtes plusieurs propriétaires, fera la visite les lieux et procèdera au bornage et aux cas échéant à un bornage contradictoire s'il y a contestation venant d'autres propriétaires ou voisins. Pour finir un plan cadastral situe géographiquement votre ou vos parcelles ainsi que les bâtis existants, un plan cadastral sur format papier peut vous être délivré sur simple demande auprès du cadastre de votre département, cette prestation est payante. Néanmoins vous pouvez désormais éditer vous-même vos plans en allant sur le site suivant nouvellement mis en ligne : www.cadastre.gouv.fr. Bon courage !

mariadoceu- 19 août 2009 à 01:01
Marie, voici un dilemme auquel les héritiers d'un ensemble de terrain est confronté. Un usurpateur opère à l'insu de propriétaires via l'établissement de "pseudo" titres de propriété auprès du cadastre afin de revendre les terrains à des tierces parties sans relation aucune avec les "authentiques" propriétaires. Le dossier est entre les mains de la justice qui peine à solutionner ce sérieux problème. Duplication de faux document, usage de faux en écriture, abus de confiance et vente illicite de biens immobiliers. La difficulté qui en ressort, il appartient actuellement aux dits propriétaires de prouver au tribunal l'authenticité du titre de propriétaire vis-à-vis des "nouveaux" propriétaires qui ont déjà obtenu le permis de construire auprès de ladite commune et ont fait construire une maison sur leur prétendu terrain.
Ce terrain a été distribué aux réels propriétaires via le géomètre en question qui détient semble-t-il le vrai titre de propriétaire. C'est inconcevable que l'on puisse laisser un tel indidivu exercer ce type d'activité alors qu'il "extorque" des fonds auprès de nouveaux propriétaires sous prétexte qu'il détient les titres "officiels".
Pourriez-vous m'indiquer quel est le recours juridique et fiable qui permettrait de mettre fin à ce type d'agissement et d'opération frauduleuse et de récupérer le bien vendu "illégalement". ComPSment des propriétaires peuvent être se retrouvés démunis de leur titre de propriétaire et de leur biens ?
Je vous en remercie infiniement.
Réponse
+33
moins plus
Bonjour,
j'ai un problème équivalent. A l'occasion de la création d'une copropriété, je viens de m'apercevoir qu'il y a un problème quant à la terrasse d'un propriétaire : si l'on se reporte à son acte notarié, il n'a pas de terrasse, celle-ci est en partie au voisin (mais apparemment ils sont d'accord pour que les choses restent ainsi). Mais au cadastre, la terrasse de 44m2 est bien attachée au lot de c emonsieur. Alors, en est-il propriétaire ou non? D'autre part, depuis 27 ans, il a prolongé "sa" terrasse avec une partie commune. Le principe de l'usucapion s'applique-t-il? Merci pour vos réponses

Réponse
+26
moins plus
Merci de vos réponses, je vais préciser un peu

Sur le cadastre, une partie construite ( mitoyenne ) est clairement rattachée à notre maison , achetée il y a un an.
Sur notre acte de propriété, il n'y a pas de plan précis.
Il se trouve que cette partie est habitée depuis 3 ans (!).

Que faire, que dire ?

Réponse
+26
moins plus
En cours de remaniement cadastrale sur la commune, je me retrouve dépossédé de 27m².
Que dois-je faire ?
On me demande acte de propriété, qu'est-ce que c'est ?
Est-ce que acte de vente devant notaire égale acte de propriété ?
Il y a urgence Merci.

Plutarque- 27 mai 2008 à 03:59
Bonjour,

Il peut avoir plusieurs explications pour cette variation de 27m², (alignement - différence de calcul - cadastre ancien ) le cadastre n'est pas précis, il y a aucune côte - sur les plans officiels contrairement à un plan de géomètre.
Réponse
+23
moins plus
je voudrais savoir qu'elle est la différence entre une action en usucapion et une action en revendication en matière prescription acquisitive trentenaire.

Réponse
+14
moins plus
j'aimerai bien savoir quelles sont les causes qui imlique le cadastre dans les conflits juridiques.

Réponse
+9
moins plus
Bonjour,

Il faut savoir et le cas échéant le répéter que le service du cadastre est à la base un moyen d'identification fiscale, cela sert avant tout a établir la base de calcul de l'impôt foncier,

Quant à savoir ce qui prime, cela est simple et parfaitement logique :

C'est l'usucapion, qui prime toutes les autres preuves, et ceci parce qu'elle a une valeur acquisitive, appelée une prescription acquisitive, (10 ou 30 ans),

La possession doit être continue, paisible, publique et à titre de propriétaire,

Le seul élément du cadastre qui peut prouver le contraire c'est un procès verbal de bornage dressé contradictoirement entre tous les propriétaires,

Bien à vous,

Réponse
+8
moins plus
Bonsoir,

Et bien la réponse est simple, il s'agit de termes équivalents, identiques, des synonymes,

Réponse
+7
moins plus
Bonjour,

Voilà qui change tout....., ce n'est pas un problème de plan, ni les avancés paraît-il de l'informatique, mais un problème de mitoyenneté, la mitoyenneté peut s'acquérir au travers d'un titre de propriété, il faut donc vérifier vos papiers de propriété, élément important, il faut également vérifiier, (comme le gendarme) les marques de non-mitoyenneté, sur le haut du mur, notamment une inclinaison du mur, si la pente est orienté vers votre fonds, vous êtes présumé le propriétaire, par contre si le sommet du mur, à deux pentes, et les eaux pluviales, s'écoulent de chaque côté du mur, il s'agit d'un mur présumé mitoyen, par contre si les deux propriétés sont de hauteurs différentes, la propriété plus haute est censé être propriétaire du mur, car le mur soutient son fonds.

Bon courage,

philip74- 5 avril 2008 à 22:15
Merci Marie, merci Bucephale
Réponse
+7
moins plus
une question simple me vient :
de l'autre coté de notre maison il s'en trouve une autre (mitoyenne), et qui est innoccupée depuis 10 ans environ
car le propriétaire est décédé, et ses héritiers - 8 petits neveux- ne donnent aucun signe de vie.

Si j'ai compris le principe de l'usucation, je dois ouvrir cette maison, la restaurer, cultiver le jardin, etc... et dans qq années -10- 20- 30 , elle sera à moi ?

Bucéphale- 6 avril 2008 à 22:41
Bonjour,

Le principe concerne tous les biens fonciers bâtis ou non bâtis, ceci est la théorie, mais en pratique, pour un terrain, c'est une clôture mal placée, des travaux mal effectués, par contre, forcer la porte d'une maison même inoccupée......je vous le déconseille, car, il s'agit d'un délit pénal, d'ailleurs en réalité, les périodes d'occupation sont beaucoup plus longues, pour les terrains.

Même si la maison est inoccupée, il doit bien avoir une indivision, qui règle les impôts.. fonciers notamment,

Bien à vous,
Réponse
+7
moins plus
J'ai en ma possession un relevé de propriété. Je visualise le nom du propriétaire mais ne le trouve nulle part sur le net. Y a t-il un moyen grâce à tous les numéros de plan, code rivoli ou autre

Ce document intitulé « cadastre ou acte de propriété ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une