Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Harcèlement Nemo recouvrement

Juju82 14Messages postés samedi 25 août 2012Date d'inscription 11 janvier 2013Dernière intervention - Dernière réponse le 4 janv. 2013 à 18:55
Bonjour,
Depuis plusieurs mois, Nemo (recouvrement Numericable) me harcèle.
Points des faits : Tout est résilié par AR.
Suite à des pb récurrents de connexions et coupures intempestives de leur réseau au départ de mon abonnement, il devait me faire un mois gratuit suite à ces soucis. Rien n'a été fait bien sûrs !! Des paroles en l'air, comme d'habitude.
Donc, il restait un petit reliquat de 18 € à payer que je n'ai jamais voulu régler bien évidemment à cause de leur malhonnêteté !
Maintenant le dossier des 18 € est dans les mains de NEMO et il me harcèle de textos :
Ils veulent maintenant, je les cites tj par texto: "Nemo service juridique : Injonction de payer reçue ce jour, votre compte bancaire sera bloqué dès le 15 décembre"
1) Est ce déjà légal d'écrire des trucs pareils par texto et non par courrier ?
2) Ne peut on pas les menacer de harcèlement ? (c le 5 ou 6 textos pas le mm texte, mais celui làm'a paru plus "sérieux)
3) Peuvent ils bloquer ou saisir réellement mon compte pour si peu ?
Merci pour vos réponses !
Lire la suite 
Réponse
+2
moins plus
Bonjour,
Nemo est une agence de recouvrement. Elle est payée par un % des sommes récupérées.

Un injonction de payer, est délivrée par un tribunal, pas par une agence de recouvrement qui n'a pas la possibilité de bloquer un compte, sans un titre exécutoire .
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Je pense que pour bloquer un compte, il faut qu'ils aient une "injonction de payer"....et pour 18 € ils ne sont pas près de l'obtenir.

Mais méfie-toi quand même qu'ils n'y ajoutent pas tous leurs frais.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour,
demande un rendez-vous à ta banque ; explique leur le litige
ils vont bien te conseiller.
bloquer un compte bancaire pour 18 euros me paraît être plus une forme de menace.
Ta banque te confirmera ce point.
Réponds à tes interlocuteurs que s'ils continuent de te menacer alors qu'ils sont dans leurs torts, tu vas mettre ton dossier dans les mains du "défenseur des droits" (tu trouveras l'adresse sur le net)
n'accepte pas des frais de gestion éventuels.
je te souhaite une bonne journée
et je comprends que c'est plus par principe que tu agis de cette façon ; on finit par en avoir marre de se faire plumer :-)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Justement d'après leur texto, ils l'aurait...
Et déjà par texto est ce légal ?

S'ils ont fait un tir groupé auprès d'un juge avec d'autres personnes débitrices, peut être peuvent ils bloquer le compte même pour 18 € ?
Apparemment, il n'y aurait pas de frais supplémentaires ?

Merci pour vos réponses
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
wawwwwwwwwwwwww

agence de recouvrement payée au pourcentage.

même avec un pourcentage de 10 % sur 18 euros, les frais de sms, sont supérieurs au montant qu'ils percevraient en cas de régularisation :-))

ta réponse, homair, est cependant très intéressante pour des conflits portant sur des montants conséquents.

Bonne journée à vous tous
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Cette histoire d'injonction et de blocage de compte, c donc de la foutaise ?
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Et si ils demandé une injonction pour plusieurs personnes un tir grupé)... ca peut se faire ?
Une injonction, je dois etre prévenu par un tribunal, non ?
fanchb29 3066Messages postés jeudi 19 août 2010Date d'inscription 18 mai 2014Dernière intervention - 8 déc. 2012 à 13:21
Non aux deux questions.

Une injonction est délivrée individuellement.

Et non, vous ne serez pas prévenus par le tribunal avant l'audience mais vous avez la possibilité de contesté l'injonction faites à votre encontre.

Et je rajoute que de toute façon, l'injonction devra vous être notifié par un huissier...

Pour une dette de 18 euros, ca m'étonne qu'une société engage au minimum plus de 50 euros de frais de justice...
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Or, rien ne m'a été notifié par huissier pour le moment.

J'ai reçu simplement ce texto (voir en haut)

Donc, c'est de la foutaise si je comprends bien ?

Cdt
fanchb29 3066Messages postés jeudi 19 août 2010Date d'inscription 18 mai 2014Dernière intervention - 8 déc. 2012 à 21:32
A mon avis effectivement il s'agit plus d'un moyen utilisé pour vous impressionné qu'autre chose...
Répondre
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Pour la fin du monde, faut attendre encore un peu pour être fixé mais pour le blocage du 15 décembre, je suppose que depuis lundi 17 vous avez pu vérifier si le compte fonctionnait toujours ou non (répondez à ce sujet, SVP, ce sera utile pour tout le monde).
Pour ma part, Numéricable me réclamant à tort 28 euro depuis juillet, j'ai reçu début décembre très exactement le même texto menaçant du capitaine Nemo et rien ne s'est passé (j'étais quand même allé voir mon banquier pour lui signaler et il m'a tranquillisé: c'est du grand classique).
Au pire, un huissier peut effectivement réclamer à tiers détenteur une somme avec ses frais éventuels, la banque saisie ne peut s'y opposer s'il présente une ordonnance d'injonction de payer mais, en ce cas, vous devez en être informé officiellement dans les huit jours pour informer à votre tour le juge de votre opposition à cette démarche.
Dommage, d'ailleurs, s'il ne se passe rien parce qu'en cas de blocage de tout le compte pour une prétendue dette d'un montant dérisoire, vous avez un motif en platine pour dénoncer au juge le harcèlement et le préjudice disproportionné que les pratiques abusives de Numéricable vous font subir.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour à tous,

J'ai reçu un message similaire. Au mois de novembre, j'avais pris contact par téléphone avec une femme, qui ne connaissait visiblement rien et qui a dû aller voir son chef, tant son incompétence étant flagrante.

Mais revenons à la source...

Cette histoire remonte à 2012 où j'avais envoyé ma lettre de résiliation à Numéricâble. Seulement, ils n'ont rien compris à ma demande (je leur avais demandé la résiliation effective à une date ultérieure en envoi recommandé par le service La Poste la lettre recommandée en ligne, ce qui me permet de prouver ma bonne foi). Du coup, je reçois un courrier de résiliation effective pour le mois d'avril (alors que je leur avais demandé fin juin...). Je décide alors de contacter Numéricâble par mail pour leur dire qu'il fallait absolument qu'ils apprennent à lire une lettre de résiliation, et plus tard, j'ai reçu une facture de 100 €. Puis se sont ensuivies des lettres plus abracantes où je leur devais tantôt 120 €, puis 500 € pour recevoir encore une lettre où je leur devais 100 € etc. J'ai gardé toutes ces lettres à juste titre et j'ai même noté la date à laquelle j'ai reçu ces courriers (entre le cachet de la poste et la réception, il se passait une petite semaine, ce qui prouve bien qu'ils sont complètement incohérents dans leurs envois).
Heureusement que j'avais fait une jolie opposition à mon compte, car sinon, j'aurais été débité de toutes ces sommes abracadabrantes.

Puis, début juin, je tombe enfin sur une personne qui comprend ce qu'on lui dit et qui m'a dit que tout était réglé.

Et voilà que je reçois fin octobre des SMS étranges.

Je tombe donc sur cette dame, qui ne sait même pas m'expliquer pourquoi je leur dois 60 € : je lui demande donc de quel droit elle se permet de m'extorquer une somme d'argent, ce à quoi elle me répond que je suis dans mon droit d'avoir des explications (ben tiens donc !). Elle me propose une chose douteuse : "régler 50 % de la somme, et on clôt le dossier." Non dupe de cette combine, je lui réponds que j'ai quelques notions en droit et que payer ne serait-ce qu'1% d'une prétendue dette revient à reconnaitre être pénalement responsable. Ne sachant plus trop quoi répondre, elle m'invite à me rendre en boutique chez Numéricable : comme si je n'avais que ça à faire, surtout que j'ai quitté la région et que je n'ai pas envie de me taper 100 bornes pour des hallucinations et les conneries de cette société.

Le comble : ces créanciers ne savent même pas m'expliquer pourquoi je dois m'acquitter d'une somme pareille et que je dois de surcroît contacter Numéricable (alors que tout était O.K. mi-juin).

Et le pire dans tout cela, c'est que Numéricable s'est mis dans son tort dans la mesure où ils n'ont pas pris acte de ce qui était stipulé dans ma lettre de résiliation, et qu'ils m'ont coupé l'accès fin mai, alors que l'abonnement aurait dû courir jusque fin juin !

J'aimerais avoir un avis éclairé sur la question : ce serait gentil si des personnes pouvaient prendre la peine de répondre. En tout cas, je vais prendre contact avec mes assistances juridiques dès demain !
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « harcèlement Nemo recouvrement » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une