Etudes en lycée privé et participation financiere du père

tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 11:51 - Dernière réponse : juliemacky 1711 Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 20 décembre 2017 Dernière intervention
- 7 juil. 2017 à 18:16
Bonjour,

Je suis divorcée et ma fille de 19 ans souhaite intégrer à la rentrée prochaine, un lycée privé pour faire son BTS.
J'en ai la garde et son père me verse (difficilement) une pension alimentaire.
Son futur lycée n'est pas à côté de chez nous, il va donc falloir lui trouver un logement pour les 2 années de BTS.
Elle a demandé récemment à son père ce qu'il comptait verser pour son année scolaire et il lui a répondu : "Je te verserai la pension alimentaire"........ Et c'est tout.
Je sais que la pension alimentaire intègre le logement, la nourriture, etc..... Mais pour ses études ?????
Avec mon salaire, je ne peux pas payer seule ses études, et je ne veux pas l'empêcher de continuer puisqu'elle a les moyens de le faire.
Que dois-je faire par rapport à son père, sachant que sur le jugement du divorce, rien n'est précisé concernant les études de l'enfant ?
Je n'ose pas pour l'instant l'inscrire dans son nouveau lycée, elle y est acceptée et nous sommes fin juin....
Je vous remercie pour votre aide.

Tesa.
Afficher la suite 

15 réponses

Répondre au sujet
DorisOups 18647 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 11:52
+1
Utile
bonjour
le père était il prévenu et d'accord pour cette inscription en privé ?
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de DorisOups
tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 12:05
0
Utile
3
Oui, il sait tout, et justement il a toujours motivée sa fille pour qu'elle fasse des études si elle le peut, c'est important pour lui qu'elle soit le plus diplomée possible pour sa vie professionnelle, il dit être fier qu'elle soit une bonne élève.
Mais je ne sais pas ce qu'il pense, peut-être qu'il pense que c'est à moi à payer ? Et que les études en privé sont aussi incluses dans la pension alimentaires ? L'argent est un sujet qui fâche entre nous, je ne communique plus avec lui, j'ai été obligée de faire appel à un huissier pour récupérer la pension alimentaire qui m'est dûe, ça n'est pourtant pas par manque de moyens de sa part, c'est le fait de donner de l'argent qui l'insupporte.

Merci pour vos conseils.

Tesa.
DorisOups 18647 Messages postés mardi 19 novembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2017 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 12:38
De façon générale, la pension alimentaire ne couvre pas les frais que l’on considère comme exceptionnels, c’est à dire les frais médicaux non remboursés par les mutuelles, les activités extra-scolaires, les frais de scolarité dans un établissement privé, etc.

source: https://cabinet-avocat-daude.fr/autour-de-la-contribution-a-lentretien-et-leducation-des-enfants/
Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 13:21
vous n'avez pas répondu à la question de DORIS
le père donne t-il son accord pour cet établissement privé
le choix du privé plutôt que du public est il votre choix ou un choix commun ?
TESA > Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 13:44
Le choix s'est porté sur ce lycée, car c'est le plus proche géographiquement qui propose ce BTS.
Son père en est informé depuis longtemps et lui à même proposé dernièrement d'aller voir les environs pour connaître un petit peu la ville ou elle va loger. Il est donc entièrement d'accord.

Merci.
Commenter la réponse de tesa64
Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 13:20
0
Utile
2
Bonjour
Le père n'est tenu que de ce que le jugement lui impose...
Si vous voulez qu'il paye plus il faut ressaisir le JAF pour faire tirer les conséquences du changement de situation
- frais d'études (inscription et logement)
- vous n'avez plus à loger et à nourrir l'enfant puisqu'il a un logement la ou il est étudiant
En général le juge fixe une pension du par chacun des deux parents et versée directement à l'étudiant
Je veux juste qu'il participe aux études de sa fille, je ferai de mon côté ce que je peux, mais je ne peux pas tout prendre en charge financièrement.
Jusqu'à présent c'est à moi qu'il versait la pension alimentaire, il avait proposé de la verser directement à sa fille, mais le juge à refusé, sachant que cela créerai des conflits entre elle et moi tous les mois, à savoir : papa t'a versé la pension ? Non ? Tu peux lui réclamer s'il te plait, tu as la pension sur ton compte ? Tu peux me la transférer s'il te plait ?
Vous vous imaginez l'enfant l'à au milieu ? Voila pourquoi le juge à refusé.
J'ai peur que si son père verse directement la pension à sa fille, il ne soit pas toujours réglo, et sa fille n'osera pas réclamer son dû. Et pour les vacances scolaires et les we, étant donné qu'elle reviendra à la maison, comment ça se passe ? Je lui demande sa participation ? Je fais du prorata ? pfffff ! compliqué tout ça.
Si je saisis le JAF, je ne sais pas exactement tout ce que je dois demandé, étant donné que je n'ai pas l'habitude des frais d'études supérieure, et ce que cela comprend.
Que me conseillez vous ?

Merci beaucoup.
Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention - 20 juin 2017 à 14:02
"Que me conseillez vous ? "


c'st marqué au dessus (post 4)
Commenter la réponse de Poisson92100
tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 21 juin 2017 à 14:00
0
Utile
Bonjour,

Veuillez m'excuser pour le retard de ma réponse.

Je vous remercie de vos conseils que je vais suivre en saisissant le JAF.

Merci encore et bonne journée.

Tesa64
Commenter la réponse de tesa64
tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 17:36
0
Utile
3
Bonjour,

Je viens de contacter mon avocate, qui me propose plutôt de tenter un arrangement à l'amiable avec le père de ma fille.
Je sais déjà que par expérience, il ne paiera rien de plus que ce qui est mentionné sur le jugement du divorce, c'est à dire la pension alimentaire.
Il semble toutefois qu'avant d'entamer une procédure devant le JAF il faille que je prouve que j'ai tenté cet arrangement à l'amiable en lui faisant un courrier en recommandé avec AR.
Je veux simplement lui demander de participer aux études du lycée privé de notre fille, aux frais de déplacement, à la mutuelle étudiant, et tous les frais qui se rapportent à ses études.

Je ne sais pas trop comment le formuler sur le courrier que je lui enverrai.
Quelqu'un peut-il m'aider ?

Merci à tous.
Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 09:56
faite une proposition en RAr cela étoffera votre dossier JAF
tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 13:09
Bonjour,

Merci Poisson92100, je vais donc lui envoyer une proposition en RAC.

Bonne journée.
Poisson92100 21822 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 22 janvier 2018 Dernière intervention > tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 15:06
En Recommandé avec Accusé de réception (ou via l'avocat)
Commenter la réponse de tesa64
tesa64 24 Messages postés dimanche 4 novembre 2012Date d'inscription 7 juillet 2017 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 16:41
0
Utile
1
Je vais faire ça.

Merci.
juliemacky 1711 Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 20 décembre 2017 Dernière intervention - 7 juil. 2017 à 18:16
Ta fille touchera des bourses ?
Commenter la réponse de tesa64
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter
Dossier à la une