Signaler

Pension alimentaire pour enfants majeurs

Posez votre question sivi60 1Messages postés vendredi 11 août 2017Date d'inscription 11 août 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 11 août 2017 à 18:38 par doris33
Bonjour,
Je vous explique la situation et poserais mes questions après.
Mon concubin est divorcé depuis 12 ans. Divorce à l’amiable, les enfants avaient 6 et 8 ans. Garde classique pendant 5 à 6 ans.
Puis son ex femme est partie vivre vers Royan. A partir de là il n'a plus vu sa fille, 13 /14 ans pas un coup de fils, ni lettre, ni d'explication seulement qu'elle ne voulait plus le voire.
Certes, il n'a pas fait les démarches nécessaires car il était dans une période de chômage et devait s'occuper de son père gravement malade et décédé depuis.
Il verse 480 € pour les deux enfants, 150 pour son fils et 330 pour sa fille majeure et étudiante
Il a toujours payé sa pension alimentaire qui a été régulièrement réévaluée.
Il y a deux ans il a entamé une période de chômage mais malgré tout il a voulu partir avec son fils,16 ans, qu'il ne voyait que pendant les grandes vacances. Au retour des vacances son fils a voulu, à tout pris allez chez sa grand mère. Depuis il n'a plus de nouvelle ( pas un coup de fils, ni de lettre).
A la rentrée de septembre de la même année il a alterné une longue période de chômage ponctuée par des missions d'intérim très courtes ce qui l'a mis dans de grosses difficultés financières qui l'on conduites à ne plus payer la pension alimentaire pendant 6 mois en même temps il a demandé au juge de diminuer le montant de celle-ci. Ce qui n'a pas été fait
Certes il a commis l'erreur de ne pas transmettre les documents à son ex femmes, mais elle aussi n'avait rien envoyé avant l'audience.
Par la suite, son ex femme et sa fille ont missionné un huissier qui a fait une saisie sur le compte bancaire en trois fois du montant des deux pensions restant dues, le minimum vital n'a par ailleurs même pas été respecté lors du deuxième prélèvement. Ces dernières économies sont parties.
Nous sommes ensemble depuis 16 mois, son ex femmes l'a su et le menace de faire une action en justice si je ne lui donne pas mon salaire.
Son fils a eu son BAC et va continuer une licence pour être prof de sport
Sa fille après avoir fait une année de bachelor va entrer dans une école de commerce.

Mon concubin a demandé à sa fille, par l'intermédiaire de son ex femme puisqu'il n'a pas son adresse, les notes de l'année dernière ainsi que des explications sur les raisons de son changement de cursus et sur ses motivations pour entrer en école de commerce. Pas de réponse
Par ailleurs nous ne savons pas ce qu'elle fait, où elle vit, avec qui , si elle travaille.

Qu'une pension alimentaire soit versé pour des enfants, je le conçois, mais qu'il n'y ait pas un minimum obligatoire en retour je trouve cela "fort de café".

Depuis que la pension alimentaire a été fixée le salaire de mon concubin a diminué, de 3200 € il gagne aujourd'hui 2020 € net certes nous sommes deux mais mon salaire est de 1500 € ce qui compense à peine l'augmentation du cours de la vie. Pour mon concubin et moi aussi je n'ai pas à subvenir à la pension alimentaire de ses enfants

Malgré qu'elle veuille faire croire le contraire, son ex femme aussi refait sa vie, même si c'est par alternance. Son ex femme est directrice régionale pour une grosse société du BTP son salaire est trois à quatre fois celui de mon concubin.

Combien de temps doit-on payer une pension alimentaire pour des enfants majeurs étudiants avec qui ont a plus de relation de lien affectif ? jusqu'à leur 25 ans ? 30 ans ?

s'ils ne s'assument pas nous devront payer jusqu'à la fin de notre vie ?


en compensation de la pension n'ont-ils pas l'obligation de transmettre les notes ?

Comment faire pour savoir s'ils travaillent ?

Merci à vous
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

La pension alimentaire est due jusqu'à l autonomie financière des enfants, à charge pour ces derniers de justifier de leurs études ou de leur recherche de travail. Donc votre compagnon est en droit d exiger la production de certificats de scolarité ou autres preuves qu ils ne travaillent pas. Qu il fasse un courrier aux enfants leur demandant les justificatifs en recommandé avec accusé de réception. Si les courriers reviennent, que votre compagnon les garde sans les ouvrir et pourra aller devant le juge des affaires familiales en demandant une diminution ou une s pression de la pension pour non production de justificatifs. Mais il semble de toute façon vu l âge des enfants qu il soit un peu tôt pour penser à supprimer la pension.

Les enfants, une fois majeurs, n ont aucune obligation à fréquenter leur père. Hélas comme vous l avez souligné, otre compagnon à eu le tort de ne pas exiger l application du droit de garde et de visite, il en paie les conséquences à ce jour.

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une