Signaler

Obligation alimentaire à parent

Posez votre question chipe - Dernière réponse le 12 sept. 2017 à 16:17 par djivi38
Bonjour, mes parents ont divorcés suite à des violences sur ma mère et moi enfant.Le juge a ordonné une expertise psychiatrique de mon père ainsi qu'une rencontre avec moi en lieu d'accueil sous surveillance.Les deux comptes rendus ont mis en avant qu'il était préférable qu'il n'y ai pas de droit de visite et d'hébergement.Le juge a donc statué dans ce sens,en plus mon père ne payant pas de PA il y a eu abandon de famille.
Ma question:
Plus tard mon père est -il en droit de me réclamer une obligation d'aide alimentaire à ascendant ou pas ?est-ce que je dois dès maintenant faire des démarches pour anticiper mon refus
Merci pour votre réponse
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

"Plus tard mon père est -il en droit de me réclamer une obligation d'aide alimentaire à ascendant ou pas ?"

oui, sur le principe, il pourrait

"est-ce que je dois dès maintenant faire des démarches pour anticiper mon refus "

non, ne faites rien pour l'instant mais rassemblez dès maintenant toutes les preuves de son "abandon de famille" afin de pouvoir les présenter au juge le moment venu.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour,

comme dit par doris, contentez-vous pour le moment de recueillir le ^mus de preuves possibles.

Pour la suite :
Quand/si vous êtes assigné au tribunal devant le JAF, dans le cadre d’une obligation alimentaire, vous pourrez faire valoir :
==> Article L132-6 du code de l'action social et des familles (lisible sur le site legifrance - recherche : ce code)
Modifié par Loi n°2007-293 du 5 mars 2007 - art. 4 JORF 6 mars 2007
Extrait :
« Les enfants qui ont été retirés de leur milieu familial par décision judiciaire durant une période d'au moins trente-six mois cumulés au cours des douze premières années de leur vie sont, sous réserve d'une décision contraire du juge aux affaires familiales, dispensés de droit de fournir cette aide..." »

==> Il existe une exception légale - dite "exception d'indignité" - lorsque le créancier (parent) a lui-même gravement manqué à ses obligations envers le débiteur (l'enfant), le juge pourra le décharger de tout ou partie de sa dette alimentaire.
Cf. :
www.capretraite.fr/obligation-alimentaire-les-conseils-de-cap-retraite-12-15-2.html

==> Les services d'actions sociales de votre conseil général peuvent aussi vous éclairer sur le sujet :
http://www.juritravail.com/Actualite/pension-alimentaire/Id/257734

CDT.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une