Signaler

Frais de chaffage collectif injustement imposés ( SUISSE ) [Résolu/Fermé]

Posez votre question Locataire001 - Dernière réponse le 14 nov. 2017 à 19:04 par Locataire001
Bonjour,
j'habite un appart. loué dans un immeuble de chauffage collectif, mais je n'utilise pas (n'allume pas les radiateur installés dans mon appart.) le chauffage par ce que je serrais sur chauffé, par ce que la chaleur qui monte des appartements en dessous et celle de la cage d'escalier suffit à chauffer mon appartement,

est ce que je suis obligé à payer ma part du chauffage collectif calculé sur la base de la répartition des frais de chauffage selon le volume des appartement , en plus de cela il y a des locataires (des commerces) qui laissent la porte d'entrée principale de l'immeuble ouverte toute la journée et cela provoque un gaspillage énorme de la chaleur fournie par le radiateur installé dans la cage d'escalier et qui exposé au courant d'air froid qui circule continuellement si la porte est maintenue ouverte .
Utile
+1
plus moins
Bonjour, Vous ne pouvez pas échapper aux frais de chauffage collectif pour votre logement. Même si vos radiateurs n'ont pas besoin de chauffer, vous êtes chauffée tout de même par le chauffage collectif.

En ce qui concerne la porte ouverte, il faut contacter votre propriétaire, mais aussi directement le syndic en lui envoyant un mail explicatif avec photos de la porte ouverte et en lui indiquant le gaspillage.

Vous pouvez proposer qu'on automatise la porte, ou mieux qu'on condamne ce radiateur ou qu'on se supprime vu la façon dont il est utilisé.

Dommage que vous ne soyez pas propriétaire, mais vous pouvez essayer de contacter des propriétaires occupants pour leur faire remarquer la porte toujours ouverte avec le radiateur qui chauffe les oiseaux et qu'ils fassent pression auprès du syndic pour faire cesser un tel gaspillage.

En copropriété, personne ne bouge bien souvent.
En attendant, fermez ce radiateur, ou laissez le tout à peine ouvert.
Locataire001 8Messages postés lundi 13 novembre 2017Date d'inscription 14 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 16:38
Bonsoir,

ça sert à quoi faire un vote ? chaque locataire ou copropriétaire habitant un appartement. dans l'immeuble doit payer ce qui consomme c'est claire, je ne comprends pas l'utilité du vote , l'installation des compteurs individuelles : soit un sur chaque radiateur , soit un à l'entrée (l'input de chaleur ) de chaque appartement (le même compteur servira d'output de chaleur pour l'appartement précédant) et la différence entre l'affichage des deux compteurs successifs indique la consommation de l'appartement qui se trouve entre les deux compteur depuis le relevé des compteurs précédant jusqu'au relevé des compteur récent, et le problème est réglé , le nombre de compteurs nécessaire est égale au nombre de consommateurs qui forme la boucle de chauffage entre l'input et l'output de la chaudière (la source de la chaleur fournie au consommateurs).
djivi38 13808Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 16:56
bonjour,

"ça sert à quoi faire un vote ?"
Ça sert à faire régner la loi : tout changement souhaité par certains copropriétaires doit être soumis au vote en AG (sinon, ça serait l'anarchie !)
Y'a pas de discussion à avoir là-dessus. C'est la loi.

techniquement... ce n'est pas mon domaine, mais ce sont les copropriétaires (et non les locataires) qui peuvent faire des propositions au syndic pour changer quoi que ce soit dans l'immeuble, et les propositions faites en AG sont mises au vote de tous les copropriétaires présents ou représentés. Si la proposition est acceptée à la majorité, les changements auront lieu... un jour. Dans le cas contraire, rien ne se passe.

Quand quelque chose ne convient pas à un locataire, il n'a que DEUX solutions :
1) s'adresser par courrier R+AR à son propriétaire pour lui faire ses doléances,
2) déménager.

CDT.
Locataire001 8Messages postés lundi 13 novembre 2017Date d'inscription 14 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 19:04
il n'y a rien à voter dans ce cas , les locataires chacun loue son appartement et doit payer son loyer et les charges de produits de consommation collective tel que l'éclairage et le nettoyage de la cage d'escalier par ce que tout les locataire l'utilisent pour accéder à leur appartements. mais personne des locataire n'est obligé de consommer de l'eau du robinet ou il doit déménager !!!! c'est ridicule, de même pour tout autre produit tel que la chaleur de chauffage ou même l’éclairage de l'intérieur si vous possédez une alternative ,

pourquoi il m'impose de me chauffer avec le chauffage collectif , alors que que j'ai libre choix pour les autres produit tel que l'eau et l’électricité (j'ai réduit ma facture d’électricité de 70% en choisissant de ne pas consommer de l'électricité inutilement), qu'est ce qui m'empêche de le faire pour les autres produit ?
Répondre
Locataire001 8Messages postés lundi 13 novembre 2017Date d'inscription 14 novembre 2017 Dernière intervention - 13 nov. 2017 à 23:59
la situation est que je suis un résident étranger non européen et les autres locataires sont soit des citoyens soit des européens, c'est pour cela que la gérance ne prends pas mes réclamations a sérieux et se met du coté de ses concitoyens , comme ils veulent me dire : nous sommes chez nous et si ça ne vous ne chante pas vous quittez!!

il y a aussi le problème d'interdire de poser les vélos ou autres choses dans la cage d'escalier, mais de ne pas appliquer cette interdiction aux locataires européens!!!.

aussi les locataires des commerces sont privilégiés (c'est eux qui impose avec le soutien de la gérance corrompue la maintenance de la porte ouverte toute la journée)
djivi38 13808Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 01:35
bonsoir,

"En ce qui concerne la porte ouverte, il faut contacter votre propriétaire, mais aussi directement le syndic (...)"
NON, un locataire doit s'adresser soit directement à son bailleur soit à son agence. Un locataire ne doit pas s'adresser au syndic et n'a rien à proposer du tout.

Cdt.
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

"immeuble de chauffage collectif, mais je n'utilise pas "

==>

"chaleur qui monte des appartements en dessous "
"celle de la cage d'escalier suffit"


Jusqu'à preuve du contraire, vous utilisez donc, bien qu'indirectement, le chauffage collectif.

Donc effectivement, la seule solution si vous ne voulez pas d'un chauffage collectif, c'est de déménager.

Bonne journée
Utile
+0
plus moins
"Donc effectivement, la seule solution si vous ne voulez pas d'un chauffage collectif, c'est de déménager." : ce n'est pas uniquement absurde, mais c'est vulgaire! et si un locataire choisie de se chauffer à l’électrique ou l'énergie solaire ou éolienne ou même chimique tant que ce n'est pas dangereux !? la location est une chose et la consommation d'autres produit tel que l’énergie ou l'eau est une autre.
vous rentrez dans un restaurant , vous louez une table et vous avez libre choix de consommer ce que vous désirez parmi les plats proposés dans le menue, pas ce que le restaurateur vous impose comme nourriture, sinon tout le monde est devenue restaurateur.
djivi38 13808Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 18:42
Si, dans un immeuble avec chauffage collectif, un locataire choisit (effectivement il peut choisir ce qu'il veut en plus des prestations proposées) de se chauffer par tout autre moyen, il aura à payer abonnement + consommation de ce moyen choisi ET, EN PLUS, il devra payer sa part de chauffage collectif.

Votre comparaison location/restaurant :
Si les menus du restaurateur choisi (similaire du choix de l'immeuble) ne convient pas, le consommateur (similaire du locataire) ira chercher un autre restaurant avec des menus à son goût (similaire de "déménager")...

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une